Le "Boss" Bruce Springsteen cède ses droits musicaux à Sony pour un demi-milliard de dollars

Publié le 16 Décembre 2021

Dans le sillage de Bob Dylan, Stevie Nicks ou encore Neil Young, Bruce Springsteen a décidé de vendre son catalogue au groupe Sony, maison-mère de son label historique Columbia Records. Une transaction estimée par les spécialistes à 500 millions de dollars. Ni le "Boss" ni Sony n'ont souhaité confirmer le montant de l'opération. 

Bruce Springsteen sur scène au Alice Tully Hall à New York, le 8 novembre 2021. (JAMIE MCCARTHY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA VIA AFP)

Bruce Springsteen sur scène au Alice Tully Hall à New York, le 8 novembre 2021. (JAMIE MCCARTHY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA VIA AFP)

La star du rock Bruce Spirngsteen a cédé ses droits musicaux à Sony via une transaction dont le montant est estimé à 500 millions de dollars, ont rapporté mercredi le New York Times et l'hebdomadaire américain spécialisé Billboard. La cession comprend le catalogue de musique enregistrée de la star ainsi que son œuvre d'auteur-compositeur, y compris des succès planétaires comme Born in the USA, Born to Run ou encore Blinded by the Lightselon des sources proches du dossier citées par les deux médias. Aucune annonce publique n'a été effectuée. Une porte-parole du groupe Sony a refusé de commenter et Sony Music n'a pas immédiatement répondu aux sollicitations de l'AFP.

Les acquisitions de droits musicaux en plein boom

Plus de 150 millions de disques du "Boss" se sont vendus cours d'une carrière d'un demi-siècle, qui l'a vu rester fidèle au label Columbia Records, dans le giron de la multinationale japonaise Sony. Bruce Springsteen, 72 ans, est la dernière star de la musique en date à avoir ainsi vendu son catalogue, dans le sillage de Bob Dylan, Stevie Nicks et Neil Young pour une partie ou la totalité de leurs œuvres.

Les acquisitions de droits musicaux sont en plein boom, les marchés financiers se montrant friands de ces "portefeuilles" générant des flux de recettes stables, désormais privilégiés comme classe d'actifs. L'an dernier, Bob Dylan avait vendu son catalogue d'édition complet pour 300 millions de dollars au groupe Universal Music, tandis que Stevie Nicks, chanteuse du groupe pop Fleetwood Mac, a cédé une participation majoritaire dans son catalogue pour 100 millions de dollars, selon des informations de presse.

Rédigé par franceinfo Culture avec agences France Télévisions Rédaction Culture

Publié dans #Articles de presse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article