Les Rolling Stones jouent « Ain’t Too Proud to Beg »

Publié le 18 Novembre 2021

Lundi, les Rolling Stones ont joué « Ain’t Too Proud to Beg » pour la première fois depuis 2007 lors de leur tournée américaine.

Capture écran Youtube

Capture écran Youtube

Lundi soir, les Rolling Stones jouaient à Detroit. Ils ont rendu hommage aux racines musicales de la ville en reprenant le classique des Temptations de 1966, « Ain’t Too Proud to Beg« .

« Depuis tout jeunes, on a toujours aimé le Motown, a lancé Mick Jagger au public. On ne peut pas venir à Detroit sans faire une chanson de Motown, hein ? »

C’était la première fois qu’ils jouaient cette chanson depuis 2007, lors d’un concert au 02 Arena de Londres, mais ils l’ont faite au moins 110 fois depuis la tournée Made in the Shade de 1975. C’est l’une des quatre chansons des Temptations figurant dans leur répertoire live, avec « I Can’t Get Next to You« , « Don’t Look Back » et « Just My Imagination (Running Away With Me)« . Cette dernière chanson a été enregistrée pour Some Girls en 1978 et ils l’ont jouée au moins 134 fois en concert, la dernière fois au Comerica Park de Détroit en 2015.

Le prochain concert des Stones aura lieu à Austin, au Texas, le 20 novembre. La tournée se terminera trois jours plus tard au Hard Rock Live Casino à Hollywood, en Floride. Le spectacle a été largement centré sur leurs tubes, mais ils ont également trouvé de la place pour des morceaux moins connus comme « Rock Off« , « 19th Nervous Breakdown« , « Connection« , « Sad Sad Sad« , « Monkey Man« , « All Down the Line » et « Fool to Cry« .

Une chanson qu’ils n’ont pas faite, cependant, c’est « Brown Sugar« . Le tube de 1971 faisait partie de presque tous leurs concerts des 50 dernières années, mais les Stones ont décidé de le retirer au moins temporairement en raison de ses paroles controversées sur l’esclavage. « J’essaie de comprendre où est le problème, a déclaré Keith Richards au L.A. Times. Ils n’ont pas compris que c’était une chanson sur les horreurs de l’esclavage ? Ils veulent l’enterrer. »

Pour l’instant, il n’y a rien d’officiel dans l’agenda des Stones après la fin de la tournée en Floride. Mais certaines rumeurs parlent d’une tournée du 60e anniversaire en Europe en 2022. Ces dernières années, le groupe a également travaillé sur ses premières nouvelles chansons depuis A Bigger Bang en 2005. Le regretté Charlie Watts figure sur ces enregistrements, ce qui signifie que les fans auront une chance supplémentaire d’entendre son travail si le groupe parvient un jour à terminer l’album.

Rédigé par Rolling Stone par Andy Greene traduit par la rédaction

Publié dans #Articles de presse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article