Dusty Hill, le bassiste de ZZ Top, est mort

Publié le 28 Juillet 2021

L’instrumentiste, membre du trio de blues rock texan pendant plus de cinquante ans, est mort à l’âge de 72 ans.

Dusty Hill, lors d’un concert à Concord, en Caroline du Nord, le 24 mai 2015. MIKE MCCARN / AP

Dusty Hill, lors d’un concert à Concord, en Caroline du Nord, le 24 mai 2015. MIKE MCCARN / AP

Le bassiste de ZZ Top, Dusty Hill, membre du trio de blues rock texan pendant plus de cinquante ans, est mort à l’âge de 72 ans, ont annoncé les deux autres membres du groupe, Billy Gibbons et Frank Beard, dans un communiqué :

« Aujourd’hui notre compadre, Dusty Hill, est décédé dans son sommeil chez lui, à Houston, au Texas. Nous, ainsi que les légions de fans de ZZ Top dans le monde entier, regretterons ta présence constante, ta bonne humeur et ton engagement sans faille (…). Tu nous manqueras beaucoup, amigo. »

Blues texan

Bien que le groupe soit surtout connu pour ses tubes des années 1980, alimentés par des synthétiseurs, à l’image de Gimme All Your Lovin’, Legs ou encore Sharp Dressed Man, ZZ Top était avant tout « un groupe à part entière, mélangeant le rock et le blues texan », explique le magasine américain Variety dans sa nécrologie de Dusty Hill. La ligne de basse de Hill était garante de cette tradition, malgré l’ajout de sons électroniques au cours de la carrière du trio.

Hill est né à Dallas en 1949. Lui, son frère Rocky, guitariste, et Frank Beard, batteur, futur membre du groupe ZZ Top, ont joué dans des groupes locaux tels que les Warlocks, les Cellar Dwellers et American Blues, travaillant sur les mêmes circuits de tournée au Texas que le groupe de l’as de la guitare Billy Gibbons, les Moving Sidewalks.

Les frères se séparent en 1968 en raison de divergences musicales, et Hill et Beard déménagent à Houston, où ils finissent par rejoindre Gibbons dans ZZ Top. La formation est restée la même pendant plus de cinq décennies.

Réécouter La Grange :
Réécouter Gimme All Your Lovin’ :

Rédigé par Le Monde

Publié dans #Articles de presse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article