Découvrez le film oublié qui a inspiré « Grow Old With Me » de John Lennon

Publié le 5 Octobre 2020

Comment un film « perdu » datant de 1978, basé sur la vie du joueur de baseball Lou Gehrig, a inspiré une des dernières chansons de John Lennon

© Getty Images

© Getty Images

Un spécialiste de l’histoire de la musique a découvert quel film a véritablement inspiré « Grow Old With Me » de John Lennon. Il résout ainsi le mystère sur l’origine de l’une des dernières chansons de l’ex-Beatles, avant son meurtre en 1980.

Les paroles d’ouverture de « Grow Old With Me » citent le poème de Robert Browning de 1864 « Rabbi ben Ezra » : « Grow old along with me / The best is yet to be ». A l’époque, Lennon insistait sur le fait qu’il s’était inspiré d’un « film de baseball » qu’il avait vu à la télévision lors d’un voyage aux Bermudes. Mais ce film en question est resté inconnu pendant près de 40 ans. Jusqu’à aujourd’hui !

Une légende des Yankees

Dans un prochain livre à paraître, John Lennon 1980 : The Last Days in the Life, l’écrivain et spécialiste Kenneth Womack écrit que le film télévisé sorti en 1978, A Love Affair : The Eleanor and Lou Gehrig Story – sur la légende des Yankees de New York, mort à l’âge de 37 ans de la maladie de Charcot – est LE métrage qui a inspiré le musicien.

Selon le Guardian, Womack a effectué de longues recherches sur les programmes télévisés de l’époque, avant de découvrir que le personnage joué par l’actrice Blythe Danner cite le même poème (Browning) que dans « Grow Old With Me ». Coïncidence ? Sûrement pas. « Merci beaucoup de m’avoir envoyé ce recueil de poèmes. J’ai particulièrement aimé celui de Robert Browning qui dit : « Grow old along with me / The best is yet to be », dit Danner.

« Je voulais savoir quel film l’avait inspiré pour composer cette si belle chanson, a expliqué Womack au Guardian. Après avoir regardé et scruté des dizaines de films, j’ai commencé à étudier les guides de télévision de cette époque. John était un abonné régulier. »

« Grow Old With Me » a été enregistrée en novembre 1980, un mois avant la mort de Lennon. La chanson est finalement sortie sur Milk and Honey en 1984, son album posthume dirigé par Yoko Ono. Une version orchestrale de la chanson, produite par George Martin, a également figuré au cœur de la John Lennon Anthology. En 2019, Ringo Starr a repris « Grow Old With Me » aux côtés d’un certain Paul McCartney.

Rédigé par Rolling Stone par La Rédaction

Publié dans #Articles de presse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article