Terry O’Neill, photographe des Beatles et des Rolling Stones, est mort

Publié le 18 Novembre 2019

Il nous quitte à l’âge de 81 ans

Getty Images

Getty Images

Il avait photographié les Beatles, les Rolling Stones, Audrey Hepburn, Winston Churchill, Frank Sinatra. David Bowie en parlait comme d’une « muse ». Avec son appareil photo, il avait chroniqué les années 60 et l’âge d’or de la British Invasion. En octobre dernier, il avait été fait Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique par le Prince William en personne, à Buckingham Palace. C’était Terry O’Neill, génial photographe et œil aguerri de la culture d’outre-Manche, et il vient de s’éteindre des suites d’un cancer, à l’âge de 81 ans.

Reconnu pour sa gentillesse, Terry O’Neill fit décollé sa carrière en acceptant de photographier un petit groupe local à Abbey Road, les Beatles, juste avant de rencontrer les Rolling Stones. « C’était une époque comme on n’en fait plus » avait-il témoigné.

« Terry était quelqu’un d’une grande élégance, à l’esprit vif, plein de charme. Toute personne l’ayant croisé ou ayant eu la chance de travailler avec lui peut attester de sa générosité et de sa modestie. Photographe parmi les plus iconiques des 60 dernières années, son œuvre restera à jamais graver dans nos mémoires et nos cœurs » a déclaré un porte-parole d’Iconic Images, agence de photographes mondialement célèbre.

Terry O’Neill laisse derrière lui son épouse, Laraine Ashton, et leurs trois enfants.

Rédigé par Rolling Stone par La Rédaction

Publié dans #Articles de presse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article