Somewhere in Time

Publié le 29 Septembre 1986

Somewhere in Time est le sixième album du groupe de heavy metal britannique Iron Maiden, sorti le 29 septembre 1986. 

Somewhere in Time
L'album

L'album a atteint la troisième position des charts britanniques dès sa première semaine de parution. Depuis sa sortie, il a été certifié platine par la RIAA. 1.000.000 de copies ont été vendues aux États-Unis. Contrairement à Bruce Dickinson dont toutes les compositions ont été rejetées par Steve Harris, Adrian Smith a participé activement à son écriture. Il a composé les deux singles de l'album, à savoir Wasted Years et Stranger in a Strange Land, et on le retrouve même au chant sur Reach Out (Face B de Wasted Years). Cet album est le premier à utiliser des synthétiseurs. Il est également un de leurs disques les plus chers, avec la basse et la batterie enregistrées dans les Bahamas, les guitares et les voix enregistrées aux Pays-Bas et le mixage à New York.

Pochette de l'album

La pochette de l'album fait l'objet d'un travail très recherché, en effet près de quarante références y figurent. La pochette est souvent considérée par les fans comme la plus esthétique.

Références aux albums du groupe

La pochette de l'album Somewhere in Time est très fournie en références de titres et d'albums précédents dans la discographie du groupe. En référence à l'album Powerslave on peut retrouver une horloge indiquant « 23:58 », référence au titre 2 Minutes to Midnight, un bar s'appelant Aces High, une écriture indiquant le « Ancient Mariner Seaffod Restaurant », référence au titre Rime of the Ancient Mariner, un néon représentant l'Œil d'Horus ainsi que les pyramides en arrière-plan. En référence à leur premier album éponyme, il y a tout à droite le poster avec la pochette de cet album, et également une écriture indiquant le « Phantom Opera House », référence au titre Phantom of the Opera, situé en dessous de l'horloge.

On voit également, au-dessus du poster, la moitié du panneau de nom de la rue dont on voit uniquement le coin : « Acacia... », en référence au titre 22, Acacia Avenue de The Number of the Beast. La posture d'Eddie est similaire à sa posture sur l'album Killers, mais il tient une arme futuriste à la place de la hache présente sur Killers. On remarque cependant que le bâtiment tout à gauche présente les mêmes fenêtres que le bâtiment à l'arrière plan de l'album Killers. On voit en arrière plan Icare tomber du ciel, en référence au titre Flight of Icarus, de l'album Piece of Mind. Bruce Dickinson tient un cerveau, et l'on voit, au-dessus de la passerelle, la pièce métallique servant à refermer le crâne d'Eddie, ce qui rappelle la pochette de l'album. Des personnages déjà présents sur les pochettes précédentes sont visibles, comme l'ombre de la faucheuse en transparence à droite de la deuxième pyramide ainsi que le chat noir devant le pilier entre les jambes d'Eddy.

Références à l'histoire du groupe et de Steve Harris

Des références sur l'histoire du groupe et de son bassiste Steve Harris sont également présentes sur l'image. Ainsi un pub s'appelle Ruskin Arms, du nom du pub dans lequel s'est fait connaître le groupe, tout comme le Rainbow, le Marquee ou encore Long Beach Arena' où fut enregistré le Live After Death. Le groupe jouant au "Metal Club", sous la passerelle est Gypsy's kiss, le nom du premier groupe de Harris. Au-dessus de l'horloge se trouve un bandeau défilant sur lequel est écrit « LATEST RESULTS......WEST HAM 7......ARSENAL 3 », ce qui fait évidemment référence au bassiste du groupe, Steve Harris, qui est fan des « Hammers », un des clubs de football de Londres.

Références culturelles

La pochette fait également la part belle à de nombreuses allusions aux éléments culturels appréciés du groupe. On retrouve par exemple la pyramide de la Tyrell Corporation tirée du film Blade Runner de Ridley Scott et un peu plus loin, l'immeuble Asimov Foundation qui rend hommage à l'écrivain de science-fiction Isaac Asimov, et à son cycle de romans, le cycle de Fondation. De même le Night club Sand Dune fait référence à la chanson To Tame a land et au cycle de Dune de Frank Herbert, de même sur le pont à gauche de la pochette, on peut remarquer l'inscription "Herbert Ails" qui fait encore allusion à l’œuvre de Frank Herbert.

La vitrine d'un bar affiche une citation de la peinture Nighthawks d'Edward Hopper. L'immeuble juste derrière les membres du groupe s'appelle le Bradbury towers hotel. Référence à l'écrivain Ray Bradbury. On peut également noter que l'on retrouve le TARDIS, un clin d’œil à la série Doctor Who, sur un bâtiment à gauche. On notera au bout, sous la passerelle au loin, un magasin HMV tandis que la surplombant à droite, se tient Batman, cape au vent. Enfin l'œil d'Horus, le signe sur la poitrine d'Eddie représente la signature de l'artiste Derek Riggs. 

Musiciens
Titres
  • Caught Somewhere in Time (Harris) - 7:26
  • Wasted Years (Smith) - 5:07
  • Sea of Madness (Smith) - 5:42
  • Heaven Can Wait (Harris) - 7:23
  • The Loneliness of the Long Distance Runner (Harris) - 6:32
  • Stranger in a Strange Land (Smith) - 5:46
  • Déjà-Vu (Harris/Murray) - 4:56
  • Alexander the Great (Harris) - 8:38
Deux singles en ont été extraits. Ce sont successivement :
  • Wasted Years, 6 septembre 1986. (Position maximale atteinte #18)
  • Stranger in a Strange Land, 22 novembre 1986. (Position maximale atteinte #22)
Réédition de 1998

Lors de la réédition des albums du groupe en 1998, le groupe y a ajouté une section multimédia reprenant deux clips :

  • Wasted Years
  • Stranger in a Strange Land
Fiche Technique
  • Titre : Somewhere in Time
  • Album de Iron Maiden 
  • Sortie : 29 septembre 1986
  • Enregistré : 1986 au studio Compass Point de Nassau (Bahamas)
  • Durée : 51 min 18 s
  • Genre : Heavy metal, metal progressif
  • Producteur : Martin Birch
  • Label : EMI

Rédigé par Rolling Stones Stories

Publié dans #Albums

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article