Leadbelly

Publié le 1 Mai 2019

Leadbelly (« ventre de plomb », parfois orthographié Lead Belly), né Huddie William Ledbetter à Mooringsport, Louisiane, probablement le 20 janvier 1888 ou le 29 janvier 1885, et mort à New York le 5 ou le 6 décembre 1949, est un chanteur et guitariste américain de blues et de folk. 

Leadbelly
Enfance

Leadbelly est né de Wesley et Sally Ledbetter dans une plantation près de Mooringsport en Louisiane. À l'âge de cinq ans, il déménage avec sa famille pour Leigh, au Texas. Il y reçoit son premier instrument, un accordéon offert par son oncle. Vers 1905, il prend son indépendance et gagne sa vie comme guitariste et occasionnellement comme ouvrier. En parlant de sa jeunesse, Leadbelly prétendra plus tard qu'il lui arrivait de coucher avec huit ou dix femmes par nuit.

Les années de prison jusqu'à sa découverte par les Lomax

L'esprit vantard de Leadbelly ainsi que son penchant pour la bagarre lui valent quelques déboires avec la justice et il est envoyé dans une prison du Texas pour la seconde fois, accusé d'avoir tué un homme lors d'une rixe en 1918, ce qu'il niera toute sa vie. Condamné à vingt ans de prison, il est libéré seulement sept ans après son incarcération. La légende dira que sa libération est due à une chanson qu'il a écrite pour le gouverneur Pat Neff, mais officiellement, Leadbelly est libéré pour bonne conduite.

En 1930, Leadbelly est de nouveau en prison, mais cette fois en Louisiane, pour tentative de meurtre ; dans le Sud, pour un Noir, même se défendre était considéré comme une tentative de meurtre. C'est en prison, en 1933, qu'il est découvert par les musicologues John et Alan Lomax, qui sont séduits par son talent. Ils enregistrent alors des centaines de chansons à l'aide d'un équipement mobile pour la Bibliothèque du Congrès. L'année suivante, Leadbelly est à nouveau gracié, grâce à une pétition remise au gouverneur de Louisiane, O. K. Allen, par les Lomax.

Après la prison

Redevable envers les Lomax, Leadbelly autorise Alan à le prendre sous son aile et, à la fin de l'année 1934, il part avec lui pour New York, où il trouve la célébrité, mais pas la fortune. En 1935, il épouse Martha Promise et commence à enregistrer avec l'American Record Corporation, mais ne remporte qu'un succès commercial modéré, en partie parce que le label insiste pour qu'il enregistre des chansons de blues, alors qu'il est plus connu pour des morceaux de folk. Le couple se retrouve avec des problèmes d'argent.

En 1939, il est de nouveau emprisonné pour des violences. À sa libération en 1940, Leadbelly retrouve la scène montante du folk de New York et se lie avec Woody Guthrie et le jeune Pete Seeger. Entre 1940 et 1945, il enregistre pour RCA, pour la Bibliothèque du Congrès et pour Moe Asch, le créateur de Folkways Records. En 1944, il réalise ses meilleurs enregistrements pour Capitol Records en Californie. En 1949, il entame une tournée en Europe, mais tombe malade avant son terme. On lui diagnostique une sclérose latérale amyotrophique, dont il meurt à la fin de l'année à l'âge de 64 ans. Il est inhumé au cimetière Shiloh Baptist Church, à Caddo Parish, près de Blanchard en Louisiane. 

Musique
Style

Leadbelly était un maître de la guitare à douze cordes et avait une voix aiguë et puissante. Son morceau le plus connu, Goodnight Irene, a été au hit-parade en 1950. La nouvelle "Douze Cordes" (texte de Charles Duttine. illustration de Jean-Pierre Blanpain) évoquant la figure et le style de Leadbelly a reçu le Prix de la nouvelle solidaire "Jazz en Velay" en Septembre 2015. 

Héritage musical

Le vaste répertoire de Leadbelly, qu'il a lui-même adapté de plusieurs sources, a influencé de nombreux musiciens de folk, de country, de pop et de rock, à commencer par le groupe de Pete Seeger, The Weavers, qui connaît le succès avec Goodnight Irene, enregistré l'année suivant la mort de Leadbelly.

  • 1941 : Bill Monroe enregistre In the Pines. Cette chanson est souvent prise pour une version de Where Did You Sleep Last Night?. Il s'agit en fait d'un vieux bluegrass The Longest Train, enregistré dès 1927 par Tenneva Ramblers.
  • 1959 : Harry Belafonte reprend Sylvie (attribuée à Huddie Ledbetter et Paul Campbell, dans son album Belafonte at Carnegie Hall.
  • 1964 ; Davy Graham reprend Leavin' Blues sur son album Folk, Blues and Beyond.
  • 1964 : Little Richard enregistre Good Night, Irene pour son album Little Richard Is Back (And There's a Whole Lotta Shakin' Goin' On!) (avec — peut-être — Jimi Hendrix à la guitare). Il ressort en 45t en 1972.
  • 1964 : The Animals reprennent, comme Leadbelly, The House of the Rising Sun.
  • 1969 : Creedence Clearwater Revival enregistre une version célèbre de Midnight Special et Cotton Fields sur l'album Willy and the Poor Boys.
  • 1970 : Led Zeppelin adapte Gallis Pole en Gallows Pole sur son troisième album.
  • 1975 : Rory Gallagher reprend Western Plain, sa version devenant Out On The Western Plain sur l'album Against the Grain.
  • 1975 : ABBA enregistre Pick A Bale Of Cotton et Midnight Special (pour un album de charité allemand, puis sorti en face B du 45t Summer City Night en 19784, et figure bonus de la réédition de 1997 de l'album ABBA).
  • 1977 : Ram Jam enregistre Black Betty.
  • 1978 : The Rolling Stones adapte The Bourgeois Blues pour When The Whip Comes Down.
  • 1979 : Joe Dassin enregistre Pick a bale o' cotton, mais le morceau ne sort qu'en 1989 sur la compilation Intégrale (CBS).
  • 1982 : le groupe punk rock X enregistre Dancin' With Tears In My Eyes, un hommage à Mary, la sœur de la chanteuse Exene Cervenka, tuée dans un accident de voiture.
  • 1987 : Weddings Parties Anything enregistre Bourgeois Blues en face B du single Away Away.
  • 1990 : Mark Lanegan reprend Where Did You Sleep Last Night pour son album The Winding Sheet, avec la participation de Kurt Cobain.
  • 1993 : Nirvana reprend Where Did You Sleep Last Night sur l'album MTV Unplugged in New York. Kurt Cobain introduit la chanson par une référence à Lead Belly « mon interprète favori… notre interprète favori ». Le groupe a également repris Ain't It A Shame, Grey Goose et They Hung Him on a Cross que l'on retrouve sur le premier CD du coffret With the Lights Out
  • 1999 : Kelly Joe Phelps enregistre Good Night, Irene sur son album Shine Eyed Mister Zen (Rykodisc Records)
  • 1999 : Dick Annegarn reprend Take Your Hands Off Her en Keep Your Hands Off Her pour l'album Adieu verdure ; il reprend également d'autres chansons de son répertoire : In The Pines (Black Girl (in the pine), qui était déjà une reprise, album Folk Talk, 2010), There's A Man Going Round Taking Names, etc.
  • à partir de 2001, The White Stripes ont souvent joué une adaptation rock de Boll Weevil en concert.
  • 2002 : Bryan Ferry reprend Good Night, Irene pour son album Frantic.
  • 2010 : MOPA, Le groupe de rock alternatif MOPA (My own private Alaska) reprend dans une version très personnelle et remarquable Where did you sleep last night
  • 2014 : Robert Plant adapte Po' Howard en Poor Howard dans l'album Lullaby and… The Ceaseless Roar
  • 2015 : Eric Bibb et Jean-Jacques Milteau - Album Lead Belly'S Gold chez Dixiefrog
  • Van Morrison joue Good Night, Irene lors de sa première apparition en public lors qu'il était enfant. Plus tard il enregistre cette chanson avec Lonnie Donegan. Dans la chanson titre de l'album Astral Weeks de Van Morrison, les paroles font référence à Lead Belly : « Talkin' to Huddie Ledbetter/Showin' pictures on the wall/ ». Elles sont basées sur l'habitude qu'avait Morrison d'afficher un poster de Lead Belly partout où il a vécu.
  • Janis Joplin écouta beaucoup Leadbelly durant sa jeunesse. Un Leadbelly fut d'ailleurs son premier album.
  • Ry Cooder
  • Lonnie Donegan
  • Grateful Dead
  • Johnny Cash
  • Gene Autry
  • The Beach Boys
  • Billy Childish (dont le prénom de son fils est Huddie)
  • Mungo Jerry
  • Paul King
  • Michelle Shocked
  • Tom Waits
  • British Sea Power
  • Rod Stewart
  • Ernest Tubb
  • Nick Cave and the Bad Seeds
  • The Fall,
  • The Doors
  • Smog
  • Raffi
  • Odetta reprend You Don't Know My Mind.
  • Hugh Laurie reprend également You Don't Know My Mind.
  • Theo Hakola reprend en 2016 Bourgeois Blues sur son album "I fry mine in butter"

et bien d'autres. Lead Belly est mentionné dans des chansons de

  • Bob Dylan
  • Pearl Jam,
  • Old Crow Medicine Show
  • Dulaney Banks
  • Stone Temple Pilots.
  • Iam

Rédigé par Rolling Stones Stories

Publié dans #Musicien

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article