Ted Nugent

Publié le 23 Avril 2019

Theodore Anthony « Ted » Nugent, né le 13 décembre 1948 à Détroit, Michigan (alias « The Nuge », « Uncle Ted », « Sweaty Teddy », « Theodocious Atrocious » et « The Motor City Madman »), est un guitariste et guitar hero de hard rock américain, connu au début comme membre du groupe The Amboy Dukes. Sa musique incarne les valeurs de la chasse et le patriotisme américain. Les chansons les plus connues sont Snakeskin cowboys, Stranglehold, Free For All, Dog Eat Dog, Wang Dang Sweet Poontang, Cat Scratch Fever, Motor City Madhouse, Great White Buffalo, et Wango Tango.

Ted Nugent est aussi connu pour son engagement sans détour au sein des associations Gun Owners of America (GOA)) et National Rifle Association (NRA). Très ancré dans les mouvements de droite (il a soutenu l'élection de Donald Trump), il est un fervent partisan de la peine de mort, de la légitime défense armée et du droit de posséder une arme garanti par le Second amendement de la Constitution américaine. 

Ted Nugent
Style

Il tire sa notoriété d'une musique agressive (son leitmotiv étant le proverbial « si c'est trop fort c'est que vous êtes trop vieux »), de sa voix atypique, de ses nombreux riffs techniques et de son jeu de scène. De plus Ted Nugent joue une musique essentiellement fondée sur le son de sa guitare (à tel point que les autres musiciens du groupe deviennent secondaires) ce qui lui a valu d'être salué comme un guitar hero et un show man populaire aux États-Unis. Il joua longtemps sur une Gibson Byrdland demi caisse.

Engagements

Membre actif de la National Rifle Association (NRA), il affiche son soutien à Donald Trump pour l'élection présidentielle américaine de 2016. En 2005, lors d'une convention de la NRA, il déclare : « Pour vous montrer comme je suis radical, je veux que les voleurs de voitures meurent, je veux que les violeurs meurent, je veux que les cambrioleurs meurent, je veux que ceux qui abusent d'enfants meurent, je veux que les méchants meurent. Pas de procès. Pas de liberté conditionnelle. Pas de libération pour bonne conduite. Je les veux morts. Procurez-vous une arme et quand ils vous attaquent, tirez-leur dessus. »

En 2007, lors de la campagne présidentielle américaine, il déclare, en autres : « Obama est une merde. Je lui ai dit de sucer mon calibre. ». En janvier 2014, lors d'un interview donné au site Guns.com, il traite le Président Barack Obama de « sous-homme métissé ». En mars 2018, il déclare que les étudiants ayant échappé à la fusillade de Parkland et manifestant contre les armes automatiques sont des « gamins à la cervelle ramollie » « sans âme ». 

Discographie
Ted Nugent and the Amboy Dukes
1969 migration
  • Survival of the Fittest Live (au Eastown Theatre, Détroit) 1971 (Polydor)
  • Call of the Wild 1974
  • Tooth,Fang & Claw 1974
Avec le « supergroupe » Damn Yankees
  • Damn Yankees 1990
  • Don't Tread 1992
  • Bravo 1998 (inédit)
  • High Enough and Other Hits 2001
Albums studio solo
  • Ted Nugent (1975)
  • Free-for-All (1976)
  • Cat Scratch Fever (1977)
  • Weekend Warriors (1978)
  • State of Shock (1979)
  • Scream Dream (en) (1980)
  • Nugent (album) (1982)
  • Penetrator (1984)
  • Little Miss Dangerous (1986)
  • If You Can't Lick 'Em…Lick 'Em (1988)
  • Spirit of the Wild (1995)
  • Craveman (2002)
  • Love Grenade (2007)
  • Shutup & Jam! (2014)
Albums Live solo
  • Double Live Gonzo! 1978
  • Intensities in 10 Cities 1981
  • Live at Hammersmith '79 1997
  • Full Bluntal Nugity 2001
  • Sweden Rocks 2006
  • Motor City Mayhem 2008
Compilations
  • Great Gonzos!The Best of Ted Nugent 1981
  • Out of control 1993
  • Super Hits 1998
  • The Ultimate Ted Nugent 2002
  • Hunt Music 2003
  • Cat Scratch Fever - A Tribute To Ted Nugent (avec entre autres : John Corabi, Union, Mötley Crüe, Marq Torien Bulletboys, Kory Clarke Warrior Soul, Phil Lewis L.A.Guns, Jani Lane Warrant, Jizzy Pearl Love/Hate, Ratt…) 2005

Rédigé par Rolling Stones Stories

Publié dans #Musicien

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article