Surf music

Publié le 24 Avril 2019

La surf music est un genre de musique populaire associé à la culture du surf, en particulier celle du comté d'Orange, en Californie, et d'autres lieux situés au Sud de la Californie. Le genre est spécifiquement popularisé entre 1961 et 1966, ravivé, et a inspiré le rock. Il contient deux formes majeures : le surf rock, largement instrumental caractérisé par une guitare électrique ou un saxophone jouant la mélodie principale, lancé par Dick Dale et les Del-Tones, et la surf pop vocale, caractérisée par des ballades surf et des éléments de dance, souvent accompagnée d'harmonies entraînantes associées aux Beach Boys.

Surf music

Les groupes de surf music notables sont cités pour leurs musiques surf pop et surf instrumentale ; de ce fait, la surf music est généralement considérée comme un genre à part entière malgré la variété de ses styles. Dans les derniers stades de la surf music, de nombreux groupes quittent le thème lyrique du surf pour se centrer sur celui des voitures et des filles ; cette variété est renommée hot rod rock. La surf music est souvent appelée surf rock, bien que le genre soit musicalement varié.

Surf rock instrumental
Forme

La surf music est lancée dans les années 1960 en tant que musique dance instrumentale, presque toujours en signature 4/4, et à un tempo élevé. Le son est dominé par la guitare électrique, caractérisée par une réverbération très présente. Les modèles de guitare habituellement utilisés sont les Fender (en particulier guitares Mustang, Jazzmaster, Jaguar et Stratocaster), Mosrite, Teisco, ou Danelectro. La surf music est l'un des premiers genres à adopter universellement la basse électrique, en particulier la Fender Precision Bass. La batterie est certifiée Rogers, Ludwig, Gretsch ou Slingerland. 

Histoire

Au début des années 1960, le rock 'n' roll instrumental est lancé avec succès par des musiciens et groupes comme Link Wray, The Ventures et Duane Eddy. Cette variété est développée par Dick Dale, qui y ajoute des éléments de musique mexicaine entre autres, la réverbération distincte (qui donne à la guitare un son « humide »). Ses performances au Rendezvous Ballroom de Balboa (Californie) pendant l'été 1961, et son hit régional Let's Go Trippin' à la fin de l'année, lancent la popularisation de la surf music, qui suivra de hits comme Misirlou (1962). Comme Dale et ses Del-Tones, la majeure partie des premiers groupes surf se forment en Californie du Sud, en particulier dans le comté d'Orange là où la culture du surf est la plus forte, et au Rendezvous Ballroom de Balboa. 

Des groupes comme The Bel-Airs (dont le hit Mr. Moto, inspiré par les premières performances de Dale) et paru peu avant Let's Go Trippin'), The Challengers (et leur album Surfbeat) est Eddie and the Showmen suivent Dale dans son succès régional. Le duo Jan and Dean, qui se produira souvent en première partie des Beach Boys est aussi un des groupes-phare de la surf music avec leur célèbre "Hit" Surf City (version idéalisée de la plage de Huntigton Beach), même s'ils ont pratiqué d'autres genres musicaux entre 1959 et 1962. Fin 1961, les Beach Boys se classent dans les charts avec la chanson Surfin' qui atteint la 75e place du Hot 100. En 1962, le groupe fait paraître Surfin' Safari. qui atteint la 14e place des classements. 

Déclin

La popularité de la surf music, en plus de la carrière de nombreux groupes, décline avec l'apparition de la British Invasion vers 1964. Les genres garage rock, le folk rock, et le blues rock et le rock psychédélique contribuent au déclin du surf rock. Seuls les Beach Boys réussissent à maintenir leur popularité après avoir essayé de se débarrasser de leur image surf en 1964. De ce fait, ils deviennent le seul groupe rock ou pop à rivaliser avec les Beatles, et ils n'enregistreront aucune chanson hot rod ou surf avant Do It Again en 1968. 

Rédigé par Rolling Stones Stories

Publié dans #Styles Musicaux

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article