TOP 10 des chansons de Brian Jones

Publié le 1 Mars 2018

Icône absolue du swinging London, fondateur mythique des The Rolling Stones, Brian Jones était surtout un brillant multi-instrumentiste qui aura marqué de son empreinte bon nombres de chansons cultes du groupe. 

Hopkins/Redferns/ Getty Images

Hopkins/Redferns/ Getty Images

La sitar sur Paint it Black, la guitare slide sur Little Red Rooster, l’orgue sur Let’s Spend The Night Together, la flûte à bec sur Ruby Tuesday, c’est lui. Brian Jones, c’était un panel immense d’instruments : marimba, percussions, banjo, vibraphone, clavecin, kazoo, tout ce qui donnait une signature aux chansons des Rolling Stones. Leader à ses débuts, le duo JaggerRichards aura eu raison de lui. Dès 1966, son influence décroît. Écarté de la formation originale après l’enregistrement de Beggars Banquet, emporté par ses démons – la drogue et des ennuis judiciaires – il meurt dans sa piscine dans des conditions restées obscures à ce jour, un mois après avoir été renvoyé du groupe. Ce 28 février, jour de son anniversaire, il aurait eu 76 ans. L’occasion d’un top 10 – subjectif – des chansons qui ne seraient pas ce qu’elles sont sans lui, Brian Jones, le Stone éternel.

1- Paint it Black (Aftermath – 1966)
3- No Expectations (Beggars Banquet – 1968)
4- 2000 Light’s Eears From Home (Their Satanic Majesties Request – 1967)
7- She’s a Rainbow (Their Satanic Majesties Request – 1967)
8- We Love You (Single – 1967)
10- Little Red Rooster (Single – 1964)

Rédigé par Rolling Stone par Baptiste Manzinali

Publié dans #Articles de presse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article