Picturesque Matchstickable Messages from the Status Quo

Publié le 27 Septembre 1968

Picturesque Matchstickable Messages from the Status Quo est le premier album studio du groupe anglais Status Quo.

Picturesque Matchstickable Messages from the Status Quo
Historique

Précédé par la sortie des singles, Pictures of Matchstick Men (janvier 68), Black Veils of Melancholy (mars 68) et Ice in the Sun (juillet 68), l'album sortira le 27 septembre 1968. Influencé résolument par le rock psychédélique, il ne comprend que quatre titres signés par les membres du groupe, le reste étant des reprises et des titres signés par les compositeurs anglais, Marty Wilde (père de la chanteuse Kim Wilde) et Ronnie Scott. L'album ne rentrera pas dans les charts britanniques malgré le succès de ses singles. L'album ressortira en 2000 avec 3 titres bonus, et on peut le trouver en import en double compact disc de 2008 avec de nombreuses interviews et versions des titres de l'album.

Titres
  • Black Veils of Melancholy (Francis Rossi) - 3:17
  • When My Mind Is Not Live (Rossi / Rick Parfitt) - 2:50
  • Ice in the Sun (Marty Wilde / Ronnie Scott - 2:13
  • Elizabeth Dreams (Wilde / Scott) - 3:29
  • Gentleman Joe's Sidewalk Café (Kenny Young) - 3:01
  • Paradise Flat (Wilde / Scott) - 3:13
  • Technicolour Dreams (Anthony King) - 2:54
  • Sheila (Tommy Roe) - 1:56
  • Spicks and Specks (Barry Gibb) - 2:46
  • Sunny Cellophane Skies (Alan Lancaster) - 2:47
  • Green Tambourine (Paul Leka / Shelley Pinz) - 2:19
  • Pictures of Matchstick Men (Rossi) - 3:13
Bonus tracks (Réédition 2000)
Musiciens
Fiche Technique
  • Titre :  Picturesque Matchstickable Messages from the Status Quo
  • Album de Status Quo 
  • Sortie : 27 septembre 1968
  • Enregistré : Janvier à septembre 1968
  • Studios : Pye Studios, Londres
  • Durée : 33:58
  • Genre : Rock psychédélique, Pop rock
  • Producteur : John Schroeder
  • Label : Pye Records

Rédigé par Rolling Stoens Stories

Publié dans #Albums

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article