Led Zeppelin III

Publié le 5 Octobre 1970

Led Zeppelin III est le troisième album du groupe de rock britannique Led Zeppelin, sorti le 5 octobre 1970 sur le label Atlantic Records. Il fut enregistré en mai et juin 1970 principalement à la Headley Grange dans le comté d'Hampshire à l'aide du studio mobile des Rolling Stones et à Londres dans les Studios Olympic et Studios Island. Il fut produit par le guitariste du groupe Jimmy Page assisté par les ingénieurs du son Andy Johns et Terry Manning.

Led Zeppelin III

Composé en partie dans le cadre bucolique du cottage de Bron-Yr-Aur au Pays de Galles, l'album montre une nouvelle face du groupe, plus mature et largement tournée vers une musique plus folk rock notamment sur la deuxième face de l'album. De retour d'une tournée éreintante (25 shows en moins d'un mois) aux États-Unis, Jimmy Page et Robert Plant louent le petit cottage de Bron-Yr-Aur dans le parc naturel de Snowdonia au pays de Galles. Accompagnés de Maureen et Carmen Jane (âgée de 18 mois), la femme et la fille de Robert et de Charlotte la petite amie de Jimmy, les deux musiciens passent pour la première fois du temps ensemble, hors des enregistrements et des tournées. Le confort est rudimentaire, pas d'électricité, ni d'eau courante, trois roadies, Sandy McGregor, Henry Smith et Clive Coulson s'occupent des repas, du ménage et font que tout se passe au mieux. Jimmy et Robert passeront près d'un mois à Bron-Yr-Aur, composant de nombreuses nouvelles chansons, "Friends", "That's the Way" et Bron-Y-Aur Stomp qui figureront sur cet album mais aussi, "Over the Hills and Far Away", "The Crunge" qui seront reprises sur l'album Houses of the Holy, "Bron-Yr-Aur" et "Down by the Seaside" pour l'album Physical Graffiti et "Poor Tom" qu'on trouvera sur l'album d'inédits Coda. Le tout sera enregistré sur un petit magnétophone à piles et retravaillé en studio plus tard.

Jimmy Page dira plus tard dans une interview : « Après avoir tourné intensément pour nos deux premiers albums, nous avions besoin de faire une pause. Nous avons décidé de louer un petit cottage en contraste de la vie en chambres de motel. Cela eu une influence sur le matériel que nous écrivions. La tranquillité de l'endroit donna le ton de l'album, évidemment nous n'avions pas une rangée d'ampli Marshall de 100 watts. Ayant joué sur des guitares acoustiques, étant intéressé par la guitare classique de toute façon et étant dans un cottage sans électricité, il ne restait plus qu'à jouer en acoustique. » Avant de passer du temps à Bron-Yr-Aur, Jimmy Page avait déjà composé "Immigrant Song", "Friends" et "Tangerine", cette dernière chanson datait même de plusieurs années, bien avant la formation de Led Zeppelin. Jimmy avait aussi réarrangé une vieille chanson populaire "The Maid Freed from the Gallows" et était curieux de voir ce qu'elle pouvait donner avec Led Zeppelin. Robert Plant écrira de nouvelles paroles et elle deviendra "Gallows Pole" sur l'album. Revenus du Pays de Galles, Jimmy et Robert retrouvent John Paul Jones et John Bonham dans un ancien hospice du comté d'Hampshire, la Headley Grange. Le groupe répète d'abord ses nouvelles compositions, puis commence l'enregistrement à l'aide du studio mobile des Rolling Stones. Le groupe ira faire des enregistrements complémentaire à Londres dans les studios Olympic et Island Studios.

C'est principalement les enregistrements de l'Headley Grange qui seront retenus pour l'album, on retrouvera les enregistrements londoniens sur les titres bonus le l'édition Deluxe de 2014. Andy Johns sera l'ingénieur du son pour les enregistrements anglais. Celebration Day a subi un léger montage. La batterie étant enregistrée, c'est au tour de Jimmy Page de faire sa partie. Mais, au début de l'enregistrement de Page, l'ingénieur du son remarque qu'il n'a pas changé la bande et que le son de la guitare écrase le son de la batterie. Page bricole alors une intro pour réparer la bêtise de l'ingénieur. Le mixage se fera à Memphis dans les studios Ardent en août 1970 lors de la sixième tournée américaine de Led Zeppelin, l'ingénieur du son en sera Terry Manning. Jimmy Page produira entièrement le disque et Peter Grant en sera le producteur exécutif. La conception de la pochette fut confiée à Zacron (Richard Drew), un artiste peintre, graphiste que Jimmy Page avait rencontré au début des années soixante au Kingston College of Arts. C'est Jimmy qui eut l'idée de la roue à images qui tourne, en se souvenant des vieux catalogues de jardinage. Il admettra plus tard en 1998 dans une interview donnée au magazine Guitar World, qu'il n'aime pas la pochette. L'édition originale en vinyle comporte cette roue sur laquelle sont imprimées des images diverses et des photos des membres du groupe. Sur le devant de la pochette, différents trous laissent apparaître les images lorsqu'on tourne la roue.

En France, le disque est d'abord sorti en pochette simple avec la photo des quatre musiciens servant de pochette avant. L'arrière comportant les titres des morceaux surmontés d'un dirigeable. la réédition de 1971 présentera l'album dans sa forme originale avec la roue. Attendu avec impatience après le succès du deuxième album, Led Zeppelin III se classa à la première place des charts américains, canadiens et anglais. Peu avant sa sortie, les lecteurs du magazine anglais Melody Maker avaient élu le groupe comme meilleur groupe de l'année, détrônant les Beatles qui régnaient en maître sur ce classement depuis 1963. L'album fut certifié disque d'or dès sa sortie aux États-Unis, les pré-commandes se chiffrant à près d'un million d'exemplaires. Il finira par y être vendu à plus de six millions d'exemplaires. En France, Led Zeppelin III resta classé 34 semaines en atteignant la 4e place et sera certifié disque de platine (300 000 ex. vendus). Les critiques à sa sortie furent parfois mitigées. Robert Christgau lui attribua la note de B+ en saluant la prestation vocale de Robert Plant tant sur les titres rock qu'acoustiques. Par contre Lester Bangs du magazine Rolling Stone, n'aima que la chanson "That's the Way", critiquant les titres les plus hard, leur reprochant de se ressembler tous et ne pouvant être écoutés qu'au prix d'immenses efforts. Certaines critiques eurent le don d'énerver Jimmy Page, notamment celles du Melody Maker qui reprochaient à l'album et notamment à la face acoustique de suivre les pas de Crosby, Stills & Nash. Il restera 18 mois sans donner d'interviews et c'est aussi une des raisons pour lesquelles le quatrième album du groupe n'aura pas de nom.

Titres

Face A

  • Immigrant Song : Page, Plant : Headley Grange : 2:26
  • Friends : Page, Plant : Headley Grange : 3:55
  • Celebration Day : Page, Plant, Jones : Headley Grange : 3:29
  • Since I've Been Loving You : Page, Plant, Jones : Island Studios : 7:25
  • Out On the Tiles : Page, Plant, Bonham : Olympic Studios : 4:04

Face B

  • Gallows Pole : traditionnel, arr. Page, Plant : Headley Grange : 4:58
  • Tangerine : Page : Headley Grange : 3:12
  • That's the Way : Page, Plant : Island Studios : 5:38
  • Bron-Y-Aur Stomp : Page, Plant, Jones : Headley Grange : 4:20
  • Hats Off to (Roy) Harper : traditionnel, arr. Charles Obscure : Olympic Studios : 3:41

Deluxe edition bonus disc

Titres bonus 2014

  • The Immigrant Song (Alternate Mix) : Page, Plant : Olympic Studios 2 - 29 mai 1970 : 2:25
  • Friends (Track, No Vocal) : Page, Plant : Olympic Studios 1 - 5 juin 1970 : 3:43
  • Celebration Day (Alternate Mix) : Jones, Page, Plant : Olympic Studios 1 - 3 juin 1970 : 3:18
  • Since I've Been Loving You (Rough Mix of First Recording) : Jones, Page, Plant : Olympic Studios 1 - 5 juin 1970 : 7:16
  • Bathroom Sound ("Out On the Tiles") (Track, No Vocal) : Bonham, Page, Plant : Olympic Studios 2 - 3 juin 1970 : 4:00
  • Gallows Pole (Rough Mix) : Traditional, arr. Page, Plant : Island Studios - 5 juillet 1970 : 5:17
  • That's the Way (Rough Mix with Dulcimer & Backwards Echo) : Page, Plant : Olympic Studios 2 - 30 mai 1970 : 5:22
  • Jennings Farm Blues ("Bron-Y-Aur Stomp") (Rough Mix of All Guitar Overdubs That Day) : Jones, Page, Plant : Olympic Studios 2 - 13 décembre 1970 : 5:54
  • Key to the Highway/Trouble in Mind (Rough Mix) : Big Bill Broonzy, Charlie Segar / Richard M. Jones : Olympic Studios 1 - 10 juin 1970 : 4:05

Musiciens

Led Zeppelin

  • John Bonham – drums, percussion, backing vocals
  • John Paul Jones – bass guitar, Hammond organ, Moog synthesizer, mandolin, double bass in "Bron-Y-Aur Stomp", string arrangement backing vocals
  • Jimmy Page – acoustic, electric and pedal steel guitars, banjo, dulcimer, production, bass guitar on "That's the Way" backing vocals
  • Robert Plant – lead vocals, harmonica

Techniciens

  • Barry Diament – mastering, engineering (original 1986 CD)
  • Peter Grant – executive producer
  • Andy Johns – recording engineer, mixing engineer
  • Eddie Kramer – mixing engineer
  • Terry Manning – mixing engineer, mastering engineer
  • George Marino – mastering engineer (1990 remastered CD)
  • Paul Richmond – mastering
  • Zacron – cover artwork

Fiche Technique

  • Titre :  Led Zeppelin III
  • Album de Led Zeppelin 
  • Sortie : 5 octobre 1970
  • Enregistré : mai - juin 1970
  • Studios : Studios Olympic, Island Studios, Londres, Headley Grange, Hampshire
  • Durée : 43 min 04 s
  • Genre : Hard rock, Blues rock, Folk rock
  • Producteur : Jimmy Page
  • Label : Atlantic Records

Rédigé par Rolling Stones Stories

Publié dans #Albums

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article