Les Rolling Stones, serait-ce la toute dernière tournée ?

Publié le 1 Mars 2018

Les Stones en ont-ils encore sous la pédale ? Les Stones vont-ils se séparer ? Charlie Watts, le batteur de la formation s’est confié sans retenue et ça peut vous donner envie de les voir à Marseille ?

Charlie Watts

Charlie Watts

« Cela ne me dérangerait pas si les Stones disaient que c’était fini »

Depuis 1963, Charlie est le soutien infaillible à la batterie de Mick Jagger et de Keith Richards. Culte et Stones jusqu’au bout des baguettes, Charlie s’est confié à The Guardian, sur l’avenir du groupe, sur son ressenti et ses plans pour le futur, après le rajout des nouvelles dates du « No Filter Tour », qui passera par Marseille, le 26 juin 2018.

    J’adore faire de la batterie et j’adore jouer avec Mick et Keith, je ne sais rien pour le reste. Cela ne me dérangerait pas si les Rolling Stones disaient que c’était fini, qu’il y en a assez. […] Je détesterais que la séparation ne se fasse pas de manière amicale. J’aimerais que Mick, Keith ou moi-même dise ‘je n’en veux plus’, quelle que soit la raison, et on arrête. Je ne veux pas qu’on se dispute. 

Voilà, il y a de quoi être rassuré sur leur bonne entente mais pas sur le fait que les papys du rock repartiront bientôt, avec assurance, pour une nouvelle tournée. Le « No Stopping Tour », les nouvelles dates pourraient donc être les dernières donc il va falloir se déplacer pour les voir au moins une fois dans sa vie tant que c’est possible.

     En ce qui me concerne, je veux être en place jusqu’au 8 juillet, à la fin du concert à Varsovie. Je vois jusque là. […] Mon gros souci, c’est d’être suffisamment en forme. Heureusement, on ne travaille plus comme avant, les concerts sont très espacés maintenant. 

Pourvu que le prochain espace avec la prochaine tournée ne soit pas trop long surtout qu’on sait que Mick Jagger planche sur un nouvel album des Stones.

Rédigé par Live Arena par Stephane

Publié dans #Articles de presse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article