Keith Richards suggère une vasectomie à Mick Jagger, puis s'excuse

Publié le 1 Mars 2018

Le guitariste des Rolling Stones avait ironisé sur la paternité tardive de Mick Jagger dans un entretien au Wall Street Journal. C'"est un chaud lapin", s'amusait-il.
 

Mick Jagger et Keith Richards lors du concert des Rolling Stones à Paris le 28 février 2018 afp.com/Patrick Kovarik

Mick Jagger et Keith Richards lors du concert des Rolling Stones à Paris le 28 février 2018 afp.com/Patrick Kovarik

Un nouvel accrochage entre deux légendes du rock. Keith Richards s'est excusé mercredi d'avoir suggéré que son compère des Rolling Stones, Mick Jagger, devait envisager une vasectomie. "Mick est un chaud lapin", avait déclaré Keith Richards au Wall Street Journal (WSJ). "C'est l'heure pour toi de la vasectomie, tu ne peux plus être père à ton âge, pense à ces pauvres enfants", avait-il dit. 

Mick Jagger est devenu père pour la huitième fois en décembre 2016, à l'âge de 73 ans. Son fils, Deveraux, est le fruit de son union avec la danseuse new-yorkaise Melanie Hamrick, sa cadette de 40 ans. "Je regrette sincèrement ces commentaires sur Mick faits auprès du WSJ qui étaient complètement hors-sujet", a tweeté mercredi Keith Richards

Des relations houleuses

Les relations entre les deux leaders des Rolling Stones durant leur 50 années de carrière sont connues pour avoir été parfois houleuses. En 2010, le guitariste des Stones avait publié ses mémoires, Life, dans lesquelles il raillait Mick Jagger qui avait selon lui un besoin perpétuel d'attention, et révélait que les membres du groupe le surnommaient "Sa majesté". 

Keith Richards s'était même aventuré à évoquer les parties intimes du chanteur adulé, se moquant de "sa petite bite". Ce dernier accrochage entre les deux légendes du rock'n roll survient alors que les Rolling Stones -un des groupes les plus rentables sur scène- viennent d'annoncer une nouvelle tournée en Europe qui débutera le 17 mai à Dublin. 

Rédigé par L'Express

Publié dans #Articles de presse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article