Beatles for Sale

Publié le 4 Décembre 1964

Beatles for Sale est le quatrième album des Beatles, paru le 4 décembre 1964 au Royaume-Uni. 

Beatles for Sale
Historique

Il est conçu alors que la Beatlemania bat son plein, dans la foulée de la sortie de l'album A Hard Day's Night. Selon la volonté du manager Brian Epstein et du producteur George Martin, le groupe doit, à cette époque, respecter un rythme de deux albums par an, le second devant paraître à temps pour les fêtes de fin d'année. Il est donc rapidement enregistré aux studios EMI, en sept journées de travail éparpillées entre août et octobre 1964. Le quatrième album des Beatles explore deux aspects de la personnalité du groupe, qui explore de nouveaux concepts musicaux et lyriques illustrés par la poésie relevée de folk rock de « Eight Days a Week » ou de « I’ll Follow the Sun ». John Lennon y ajoute une dose de mélancolie mélodique sur les premiers morceaux « No Reply » et « I’m a Loser ». Mais sur la face B, le groupe continue d'asséner des versions explosives de leurs morceaux rock & roll préférés comme les classiques « Rock and Roll Music » et « Everybody's Trying to Be My Baby ».

Titres
Face 1
Face 2

Musiciens

  • John Lennon : guitare électrique, guitare acoustique, harmonica, piano, tambourin, chant
  • Paul McCartney : guitare basse, guitare acoustique, piano, orgue Hammond, chant
  • George Harrison : guitare électrique, guitare acoustique, djembé, chant
  • Ringo Starr : batterie, timbales, percussions, chant
Musicien additionnel
Équipe technique

Fiche Technique

  • Titre : Beatles for Sale
  • Album de The Beatles 
  • Sortie : Royaume-Uni 4 décembre 1964
  • Enregistré : 11 et 14 août, 29 et 30 septembre, 6, 18 et 26 octobre 1964
  • Studios EMI, Londres
  • Durée : 34 minutes (approx.)
  • Langue : Anglais
  • Genre : Folk rock, Pop rock, Rock 'n' roll
  • Format : 33 tours
  • Producteur : George Martin
  • Label : Parlophone

Rédigé par Rolling Stones Stories

Publié dans #Albums

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article