Les Stones donnent le concert de l'année

Publié le 5 Août 2006

La bande à Mick Jagger a investi samedi l'aérodrome militaire de Dübendorf pour le plus grand concert jamais vu en Suisse. Quelque 65'000 personnes sont venues pour écouter les Rolling Stones.

Les Stones donnent le concert de l'année

C'est grâce à l'intervention personnelle de Samuel Schmid que la tournée "A Bigger Bang" fait une halte à Dübendorf. Et c'est la première fois qu'un groupe de rock peut jouer sur un site militaire. Le conseiller fédéral en charge du Département de la défense était d'ailleurs parmi les fans pour écouter les "pierres qui roulent" (lire ci-contre).

"Grüezi Zurich, hallo Schweiz", a lancé Mick Jagger à la foule. Portant un frac blanc à paillettes sur des habits noirs, il a débuté le plus grand concert jamais organisé en Suisse par "Jumping Jack Flash".

Bilan très positif

Tant l'organisateur du concert, la société Good News, que les CFF et la police cantonale zurichoise ont tiré un bilan positif du concert lors d'une conférence de presse organisée samedi soir après la manifestation. Seul problème, selon l'organisateur: le sol de l'aérodrome était boueux en certains endroits après la pluie de l'après-midi. La soirée est elle restée sèche.

Mais aucun problème majeur n'a été signalé. Côté sanitaire, 141 personnes ont nécessité des soins et quatre ont été hospitalisées, selon le médecin responsable. Et la police est  ntervenue à cinq reprises pour possession de drogues et quelques fois pour vente de billets au marché noir.

Can't get no satisfaction

Rien ne peut satisfaire l'appétit insatiable des Stones en matière de concerts. Les vétérans du rock ont sorti le grand jeu pour leur passage en Europe: 320 personnes se promènent dans 15 bus et avec 82 poids lourds. Il faut deux semaines pour construire l'immense scène et les autres infrastructures, raison pour laquelle trois scènes "voyagent" en Europe pour permettre d'aligner les concerts.

De gros moyens qui valent apparemment la peine: la tournée mondiale des Rolling Stones a dégagé un chiffre d'affaires record de 147 millions de dollars (180 millions de francs) au  remier semestre 2006, selon le magazine américain Billboard. Soit loin devant U2 et Bon Jovi.

Côté répertoire, les spectateurs ont pu profiter d'un show de deux heures, avec des chansons du nouveau disque, mais surtout les classiques des quarante dernières années: outre "Jumping Jack Flash", "Brown Sugar", "Wild Horses", "Honky Tonk Woman", "Sympathy for the Devil" et bien sûr l'inévitable mais néanmoins essentiel titre phare "Satisfaction". "You can't always get what you want" a conclu la soirée avant le feu d'artifice.

N'est pas "Monkey Man" qui veut

Le début de la tournée "A Bigger Bang" avait été retardée d'un mois après la chute du guitariste Keith Richards d'un palmier alors qu'il était en vacances aux îles Fidji. Opéré au cerveau, il est de nouveau en pleine forme sur scène, selon les observateurs. L'autre guitariste, Ronnie Wood, a lui profité de cette pause forcée pour suivre une cure de désintoxication d'alcool à Londres. Un report qui n'a pas eu de conséquences sur la date de l'événement de l'année en Suisse.

Très bonne organisation

Soixante trains spéciaux étaient prévus, gratuits pour les détenteurs de tickets. Ils ont été pris d'assaut.

Le tarif du parking était dissuasif: il en coûtait 40 francs aux téméraires qui sont venus avec leur véhicule. Sur les 10'000 places de parking disponibles, seules 1600 ont été utilisées. Il n'y a donc eu aucun problème sur les routes.

Les portes de l'aérodrome de Dübendorf, près de Zurich, ont ouvert dès midi et les fans ont vite commencé à se rassembler.

Dès 17h, le public a pu patienter avec la brit-pop élégante de Kasabian, puis la swiss-pop non moins élégante des Lovebugs, groupe bâlois très coté à l'Est de la Sarine, qui avait déjà fait la première partie des Stones à Zurich en 2003.

La soirée s'est terminée peu avant 23h par un feu d'artifice.

Samuel Schmid parmi les fans

Le conseiller fédéral Samuel Schmid a assisté samedi soir au concert des Rolling Stones sur l'aérodrome miliaire de Dübendorf, de même que 82 jeunes en dernière année d'apprentissage au Département fédéral de la protection de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS).

Le ministre a même pu brièvement rencontrer le mythique groupe britannique avant leur passage sur scène.

Le chef de l'armée a aussi pu assister à la démonstration prévue par la Patrouille Suisse au-dessus du site.

Rédigé par Radio Télévision Suisse

Publié dans #Articles de presse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article