Big Joe Williams

Publié le 16 Avril 2020

Joseph Lee Williams dit Poor Joe ou Big Joe Williams, né le 16 octobre 1903 à Crawford (Mississippi) et mort le 17 décembre 1982 à Macon, est un chanteur et guitariste de blues américain. Il reste célèbre pour son jeu de guitare très particulier sur son instrument à neuf cordes. Il est l'auteur de la chanson Baby, Please Don't Go, devenue un classique du blues et reprise notamment par les groupes Them et AC/DC. Il fait son entrée en 1992 dans le Blues Hall of Fame. 

Big Joe Williams

Carrière

Joe Williams naît en 1899 ou en 1903 à Crawford dans le Mississippi dans une famille de seize enfants. Son grand-père, ses oncles ou son cousin chantent déjà du blues. Il joue le medicine show de Doc Bennett à Mobile (Alabama) et avec le Birmingham Jug Band au sein des Rabbit's Foot Minstrels. Joe joue de New York à Chicago déambulant dans les rues, devant les magasins, sur les marchés ou les chantiers de construction. Il a une vie aventureuse et fait plusieurs séjours en prison notamment au pénitencier d'Angola (Louisiane). Il enregistre à partir de 1935 pour Bluebird Records

Sa chanson Baby Please Don't Go est un grand succès et devient un standard du blues, reprise dès le début par de nombreux artistes. Il joue fréquemment avec Sonny Boy Williamson I de 1938 à 1947. Il travaille ensuite pour Vee Jay Records, Specialty, Columbia Records, Okeh Records, Delmark, Prestige Records, Arhoolie Records, Vocalion Records, Bullet Records et Trumpet Records. Découvert par le public blanc, il participe à de nombreux festivals dans les années 1960 et enregistre des dizaines d'albums. 

Décès

Big Joe Williams vit dans une caravane à Crawford jusqu'à son hospitalisation et sa mort à l'âge de soixante-dix-neuf ans à l'hôpital de Macon. 

Style

Le style de Big Joe Williams est ancré dans le Delta blues et possède un caractère unique. Il joue conduisant les rythmiques et les lignes mélodiques simultanément tout en chantant en même temps. Pour cela, il jouait à l'aide de deux onglets placés sur son pouce et sur son index sur une guitare en grande partie modifiée. En effet, Williams avait ajouté un micro électrique rudimentaire dont les câbles s'enroulaient autour de sa guitare. Il ajouta également trois cordes supplémentaires à son instrument. 

Discographie

Albums Studio
  • Piney Woods Blues (1958)
  • Tough Times (1960)
  • Blues on Highway 49 (1961)
  • Nine String Guitar Blues (1961, later re-released as Walking Blues)
  • Mississippi's Big Joe Williams and His Nine-String Guitar (1962)
  • Blues for Nine Strings (1963)
  • Back to the Country (1964)
  • Ramblin' and Wanderin' Blues (1964)
  • Classic Delta Blues (1964)
  • Studio Blues (1966)
  • Big Joe Williams (1966)
  • Thinking of What They Did to Me (1969)
  • Hand Me Down My Old Walking Stick (1969)
  • Big Joe Williams (1972)
  • Blues from the Mississippi Delta (1972)
  • Don't Your Plums Look Mellow Hanging on Your Tree (1974)
Live 
  • At Folk City (1962)
Big Joe Williams

Participations

  • Three Kings And The Queen (1962, P.1964 Spivey LP 1004) with Victoria Spivey, Lonnie Johnson, Roosevelt Sykes, Bob Dylan
  • Stavin' Chain Blues (1966), with J.D. Short
  • Hell Bound and Heaven Sent (1964), with John Wesley (Short Stuff) Macon
  • Three Kings And The Queen, Volume Two (1970, P.2013) (Spivey LP 1014) with Victoria Spivey, Memphis Slim, Roosevelt Sykes, Lonnie Johnson

Rédigé par Rolling Stones Stories

Publié dans #Musicien

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article