Alan Price

Publié le 8 Octobre 2020

Alan Price (né le 19 avril 1942 à Fatfield, Durham, en Grande-Bretagne) est un musicien anglais, auteur-compositeur, occasionnellement acteur.

Alan Price

Carrière

Dès l'âge de sept ans, Alan Price apprend seul le piano, puis l'orgue, la guitare et la basse. Fasciné par le jeu du musicien américain Jerry Lee Lewis, il se met au rock 'n' roll avant d'expérimenter le jazz et le rhythm and blues. Parti à Newcastle, il y crée son propre groupe, The Alan Price Rhythm and Blues Combo. Lorsqu'en 1963 le chanteur Eric Burdon se joint à eux, le groupe est renommé The Animals, et connaît un succès immédiat (notamment The House of the Rising Sun extrait de l'album The Animals sorti en 1964), et part s'installer à Londres. Alan Price apparaît dans le film Dont Look Back de D. A. Pennebaker consacré à la tournée anglaise de Bob Dylan et il y évoque l'éventualité d'une carrière solo. En effet, malgré le succès du groupe, il annonce officiellement le 5 mai 1965 qu'il quitte The Animals, prétextant sa peur de l'avion.

Il crée alors The Alan Price Set, où il assure claviers et chant, accompagné de Clive Burrows au saxophone baryton, Steve Gregory au saxophone ténor, John Walters à la trompette, Peter Kirtlry à la guitare, Rod « Boots » Slade à la basse et « Little » Roy Mills à la batterie ( qui sera éventuellement remplacé par Alan White), groupe qui connaît un premier succès avec une reprise de la chanson I Put A Spell On You de Screamin' Jay Hawkins, puis avec des pièces comme Simon Smith and His Dancing Bear de Randy Newman, sa propre composition The House That Jack Built, ou Don’t Stop The Carnival de Sonny Rollins. En 1968, Alan Price dissout le groupe. Il s'est par la suite associé à Georgie Fame, a composé en 1973 la musique du film O Lucky Man! de Lindsay Anderson, a participé aux reformations du groupe The Animals en 1976 et en 1983. 

Controverse

Seul Alan Price est crédité pour les arrangements de la chanson The House of the Rising Sun. Selon Eric Burdon, c'est simplement parce qu'il n'y avait pas assez de place pour nommer les cinq membres du groupe sur l'étiquette du disque, et le prénom Alan est le premier dans l'ordre alphabétique. Toutefois, cela signifie que seul Price a perçu des droits d'auteur pour ce tube ce qui a laissé une amertume certaine aux autres membres du groupe, qui en ont fait régulièrement état dans diverses interviews; évoquant un désir d'arriver à s'entendre avec Price au moins sur les royalties à venir, car il est indéniable que le succès de la chanson doit beaucoup aux guitares, et à la voix de Burdon, c'est un tout, mais Price leur aurait opposé une fin de non recevoir. Eric Burdon, dans le documentaire de Hannes Rosencher "Rock'n roll animal", plusieurs fois diffusé en France sur Arte, raconte, non sans humour mais aussi avec une nette amertume, que lors de ses concerts, le public lui réclamant toujours The House of the rising sun, il est bien obligé de la chanter, mais que donc l'argent une fois de plus tombe dans les poches de Price. 

Discographie

Albums Studio
  • The Price to Play (Decca) 1966
  • A Price on His Head (Decca) 1967
  • O Lucky Man! (Warner Bros.) 1973 – US no. 117[25]
  • Savaloy Dip (Reprise) 1974 (on 8-track tape only, recalled and never released until 2016) – (Omnivore Recordings) 2016[26]
  • Between Today and Yesterday (Warner Bros.) 1974 – UK no. 9[5]
  • Metropolitan Man (Polydor) 1975
  • Shouts Across the Street (Polydor) 1976
  • Alan Price (Polydor) 1977 – US no. 187[25]
  • England My England (Jet) 1978, released in the US as Lucky Day
  • Rising Sun (Jet) 1980
  • Geordie Roots & Branches (MWM Productions) 1983
  • Travellin' Man (Trojan Records) 1986
  • Liberty (Ariola) 1989
  • Based on a True Story (Apaloosa) 2002
Live
  • Performing Price (Polydor) 1975
  • A Rock'n'Roll Night at the Royal Court Theatre (Ket Records) 1980
Collaborations
  • Fame and Price, Price and Fame: Together! with Georgie Fame (CBS) 1971
  • Two of a Kind with Rob Hoeke (Polydor) 1977
  • Andy Capp with Trevor Peacock (Key Records) 1982
  • Covers with The Electric Blues Company (AP Records) 1994
  • A Gigster's Life for Me with The Electric Blues Company (Indigo) 1995
Compilations
  • This Price is Right (Parrot) 1968
  • The World of Alan Price (Decca) 1970
  • Geordie Boy: The Anthology (Castle Music) 2002

Filmographie

  • Dont Look Back (1967), Himself
  • O Lucky Man! (1973), Alan, Soundtrack
  • Alfie Darling (1975), Alfie Elkins, Soundtrack
  • Britannia Hospital (1982), Soundtrack

Télévision

  • Ready, Steady, Go! – as the Alan Price Set (9 December 1966)
  • Beat-Club – 1967–68
  • Top of the Pops – 15 February 1968, performing "Don't Stop The Carnival" with the Alan Price Set.[22]
  • Disco – Episode No. 1.5 as Price and Fame (1971)
  • The Two Ronnies – as himself (1972) eight episodes
  • Saturday Night Live – as himself (April 1977)
  • Heartbeat – Frankie Rio (a "shifty" musician) "In the Bleak Midwinter" (2004)

Rédigé par Rolling Stones Stories

Publié dans #Musicien

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article