Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Stones Stories

Great Balls of Fire

Great Balls of Fire est une chanson de rock 'n' roll de Jack Hammer et Otis Blackwell écrite en 1957 dont l'interprétation la plus célèbre est celle de Jerry Lee Lewis

Great Balls of Fire
Great Balls of Fire
Great Balls of Fire

Celui-ci chante et joue du piano, uniquement accompagné à la batterie par J.M. Van Eaton. Éditée en single par Sun Records avec en face B une reprise d'Hank Williams, la chanson grimpe à la deuxième place des charts pop en décembre 1957. Plus d'un million d'exemplaires sont vendus en une dizaine de jours. Great Balls of Fire est aussi le titre d'un EP paru en novembre 1957, comportant en plus Turn Around de Carl Perkins. La même année, Jerry Lee Lewis interprète ce morceau dans le film Jamboree de Roy Lockwood.

Le titre de la chanson a été utilisé pour la biographie rédigée par son ex-femme Myra Gale (1982), livre adapté au cinéma en 1989 par Jim McBride avec Dennis Quaid dans le rôle du chanteur (Great Balls of Fire!). Ce titre fait partie de la liste de chansons jugées inappropriées par Clear Channel Communications à la suite des attentats du 11 septembre 2001. En 2017, la World Wrestling Entertainment créée un Pay-Per-View à ce nom et utilise la chanson comme générique en hommage à l'artiste. Parmi les nombreux artistes ayant repris cette chanson, on peut citer notamment :

  • Conway Twitty, sur l'album The Rock & Roll Story (1960)
  • Fleetwood Mac, sur l'album live Shrine '69 (paru en 1999)
  • Johnny Winter dans son Rock and Roll Medley sur l'album Live Johnny Winter And (1971)
  • Electric Light Orchestra, sur l'album live The Night the Light Went On (In Long Beach) (1974)
  • Dolly Parton, sur l'album Great Balls of Fire (1979)
  • L'acteur Omar Shariff, sur l'album The Raven (1991)
  • La chanteuse/animatrice française Dorothée, en duo avec Jerry Lee Lewis, sur l'album Une histoire d'amour (1992)
  • Elton John, en live (The Big Picture World Tour - 1998)
  • Misfits, sur l'album Project 1950 (2003)
  • Les Pirates l'ont adapté en français en 1961 sous le titre Tu mets le feu
  • Eddy Mitchell l'a intitulé J'ai tout mon temps sur l'album Du rock 'n' roll au rhythm 'n' blues (1965).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article