Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Stones Stories

« Give Me Love » : George Harrison plaide pour la paix

« Give Me Love » : George Harrison plaide pour la paix

30 juin 1973. George Harrison supplante Paul McCartney au sommet des charts américains avec « Give Me Love (Give Me Peace On Earth) », un single planant extrait de son quatrième album solo, Living in the Material World

« Give Me Love » : George Harrison plaide pour la paix

Trois ans après l’incroyable succès de All Things Must Pass, George Harrison retrouve ses collaborateurs favoris – à commencer par un certain Ringo Starr – afin d’enregistrer ce qui deviendra Living in the Material World. Chanson-phare de l’album, « Give Me Love (Give Me Peace On Earth) » incarne alors parfaitement les valeurs humanistes et spirituelles dont Harrison se réclamait alors.

Dans son autobiographie, I Me Mine, l’ex-Beatle se confie quant à la composition de ce morceau iconique : »Parfois vous ouvrez votre bouche et vous ne savez pas ce que vous allez dire. Quoi qu’il sorte, c’est par là que vous commencer. Si cela vous arrive et que vous avez de la chance, vous pouvez en faire une chanson, » écrit-il. « Cette chanson est une prière entre moi, le Seigneur et quiconque l’appréciera. »

Épaulé par le claviériste Nicky Hopkins, le bassiste Klaus Voormann et l’organiste Gary Wright, Harrison fait chanter sa guitare à coup de slide. Enchanteur. Suppliant Dieu de lui venir en aide et d’éclairer sa voie, le musicien tente d’atteindre un niveau de conscience supérieur. Seul compte la paix dans le monde.

A l’occasion de la George Fest organisée par les ayants droits de George Harrison, Ben Harper avait repris le tube et s’était confié sur ce qu’il signifiait pour lui : « Selon moi, il n’a pas la reconnaissance qu’il mérite. Lorsque vous pensez aux chansons de George, ‘Give Me Love’ fait rarement partie des cinq première qui vous viennent à l’esprit. Entre ‘Here Comes the Sun’ et ‘My Sweet Lord’, elle est souvent reléguée au second plan. Peut-être que j’ai tort, mais c’est l’une de mes préférées. Je voulais lui rendre hommage. »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article