Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Stones Stories

C’est le Watts que je préfère !

C’est le Watts que je préfère !
Charlie Watts au Steinway Festival, le 23 mars 2013

Charlie Watts au Steinway Festival, le 23 mars 2013

2 juin 1941. Le futur batteur d’un des plus grands groupes de la planète voit le jour dans la banlieue nord de Londres. D’une pierre qui roule à une autre, joyeux anniversaire Charlie Watts

« A l’époque, les Stones ne pouvaient pas s’offrir ses services, » a un jour déclaré Keith Richards à propos du talentueux batteur du groupe Blues Incorporated, un certain Charlie Watts. Heureusement pour le rock, il s’est laissé convaincre. « Ce n’est qu’une fois que Charlie nous a rejoint que les choses sérieuses ont commencé, » ajoute le guitariste.

Né le 2 juin 1941 dans la banlieue nord de Londres, Watts se prend très vite de passion non pas pour le rock mais pour le jazz et se faufile régulièrement dans les clubs de Londres. Il ne prendra jamais de leçon et développera son style inimitable simplement en regardant ses musiciens favoris jouer.

Graphiste le jour, batteur la nuit, Charlie Watts rejoints les Stones à l’hiver 1963 et se produit pour la première fois avec eux au le 12 janvier. Ogre à six têtes, les Stones sont prêts.

Bien qu’il soit connu pour être le batteur d’un des plus grands groupes de rock du monde, Watts ne s’est jamais détourné du jazz et a continué à se produire avec plusieurs ensembles dont le Charlie Watts Orchestra — rien que ça ! Il a récemment sorti un live enregistré avec le Danish Big Band sur lequel figure des reprises de standards comme des morceaux les plus connus des Rolling Stones. La pomme, l’arbre…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article