Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Stones Stories

Keith Richards rend un nouvel hommage à Chuck Berry

Keith Richards rend un nouvel hommage à Chuck Berry

Keith Richards a salué une nouvelle fois la mémoire de Chuck Berry sur les réseaux sociaux. Le guitariste se souvient d'un homme compliqué, mais auquel il vouait une profonde admiration. 

Keith Richards rend un nouvel hommage à Chuck Berry

Keith Richards a toujours tenu Chuck Berry en grande estime, même si ce dernier ne le lui rendait pas toujours bien. S'il n'a pas pu se rendre à ses obsèques dimanche, le guitariste des Stones a tout de même tenu à lui rendre un vibrant hommage sur son compte Facebook, qu'il a accompagné d'une vidéo d'eux extraite du documentaire «Hail! Hail! Rock'n'Roll».

L'idole de Keith Richards

Keith Richards n'a en effet jamais caché que Chuck Berry était son «héros». «Soyons honnêtes, Chuck avait de l'imagination, dit-il notamment. Ecoutez simplement les chansons, écrit-il avant d'énumérer une longue liste. (...) Il faut entendre les enregistrements originaux pour tout bien saisir. Ne nous méprenons pas sur lui. Son inventivité, son exubérance naturelle, tout ceci a réuni les vibrations de cette musique vitale, que ce soit le rockabilly, la country, le R&B, le jazz ou la pop.» Le musicien a également salué l'artiste «compliqué» et «réfléchi» qu'était Chuck Berry, ainsi que «son imagination» dans les textes, «les thèmes et les sujets», qui ont mené «le songwriting a un autre niveau».

L'homme intime

Keith Richards décrit ensuite Chuck Berry comme un homme «prudent» et «secret», mais «chaleureux», même s'il s'en cachait souvent. «Difficile à connaître, lunatique, mais quand on l'avait dans un bon moment, il était magnifiquement amical», a-t-il ajouté, insistant sur le fait que le chanteur était un homme de «contradictions». Keith Richards conclut en indiquant avoir l'impression d'avoir perdu un «un membre de la famille», qui avait «amené de la joie» à tous. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article