Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Stones Stories

Linda Ronstadt

Linda Ronstadt, née Linda Maria Ronstadt le 15 juillet 1946 (70 ans) à Tucson, Arizona, est une chanteuse américaine de rock et country rock.

Linda Ronstadt
Linda Ronstadt
Linda Ronstadt
Linda Ronstadt
Linda Ronstadt
Linda Ronstadt

Linda Ronstadt est née à Tucson, en Arizona, d’un père aux racines mexicaines et allemandes et d’une mère née aux États-Unis, dans l'État du Michigan, elle-même d'ascendance néerlandaise, anglaise et germanique. Linda Ronstadt est issue d'une famille de 4 enfants. Son père, qui tenait une quincaillerie pendant la journée et chantait dans les bars le soir, inculqua à ses enfants le goût de la musique. Elle lui rendra hommage avec son album Canciones de Mi Padre, enregistré en 1987. Elle est éduquée dans plusieurs écoles catholiques mais souffre de la discipline qui y est imposée. Elle quitte l'école à l'âge de 18 ans. Au printemps 1964, Linda Ronstadt s'installe à Los Angeles et s'associe à Bob Kimmel, déjà coauteur de plusieurs chansons folk avec l'auteur-compositeur Kenny Edwards, chacun aussi guitariste. Elle est la chanteuse de ce groupe nommé « Stone Poneys », qui signe un contrat avec Nik Venet de Capitol Records et sort trois albums en quinze mois (1967-1968) : The Stone Poneys Album, Evergreen, Volume 2 et Linda Ronstadt, Stone Poneys and Friends, Vol, III. Le groupe se fait alors surtout connaître pas son hit paru sur le simple Different Drum (que Michael Nesmith a composé avant de se joindre aux Monkees), qui montera en 13e position sur le Palmarès des 100 premiers hits. Cette chanson demeurera l'une des plus populaires enregistrées par Linda Ronstadt au cours de sa carrière.

À la rupture du groupe, avant la sortie du troisième album, Kenny Edwards et Linda Ronstadt enregistrent et se produisent ensemble, en tournée, durant une dizaine d'années, à compter du milieu des années 1970. Tout en enregistrant cette chanson en voie de devenir la plus demandée, Linda Ronstadt fait déjà montre d'une capacité d'interprétation hautement expressive d'un assemblage étincelant d'œuvres d'auteurs jusque-là négligées, en leur offrant un large soutien instrumental. De plus, nombre de ses chansons, incluant Different Drum, proviennent d'auteurs masculins et subissent peu d'adaptation lyrique, ce qui permet à Linda de jouer sur le sexisme remis en cause en ces décennies des années 1960 et 1970. Pour témoigner de la durable popularité de son œuvre de jeunesse avec les Stone Poneys, quelques quarante ans après la sortie de leur premier album, en 2008 Raven Records lance la compilation The Stone Poneys (two-fer CD). Son premier succès en solo est Long Long Time en 1970, une chanson country rock.

Linda, qui se montre tôt très éclectique, s’essaye ensuite à plusieurs genres musicaux : rock, country, rhythm and blues, new wave, puis comédie musicale ou opérette, puis opéra et mariachi. Au cours de l'automne 1975, Ronstadt a exécuté des concerts avec Jackson Browne, Eagles, et Toots and the Maytals. Linda Ronstadt travaille ponctuellement, et parfois à répétition, avec nombre d’artistes, parmi eux Emmylou Harris, Dolly Parton, J.D. Souther, The Eagles, Andrew Gold, Kate and Anna McGarrigle, Paul Simon, James Taylor, Warren Zevon, Nicolette Larson et Elvis Costello, Aaron Neville, Neil Young. Les principaux succès de Linda Ronstadt sont des chansons provenant d’autres auteurs-compositeurs, tels : Kate et Anna McGarrigle (Heart like a wheel), Warren Zevon (Poor poor pitiful me, Haster down the wind), Elvis Costello, J.D. Souther, The Rolling Stones (Tumbling Dice) , Tom Petty & the Heartbreakers, The Everly Brothers, The Flying Burrito Brothers, Little Feat, Neil Young, Roy Orbison (Blue Bayou) et Buddy Holly (It’s so easy). Elle obtient ses principaux succès sous la houlette du producteur Peter Asher de 1974 à 1980.

Ses premiers « hits » en 1974 sont : You're No Good, When Will I Be Loved, Heat Wave, That'll Be the Day et It's So Easy. Son album Heart Like a Wheel (dont la chanson-titre est de la débutante montréalaise Anna McGarrigle) arrive en tête du Billboard en 1974, de même que Simple Dreams en 1977 et Living in the U.S.A. en 1978. En 1980, elle réalise un album new wave avec des chansons de Elvis Costello et des hits comme Hurt So Bad, How Do I Make You, et I Can't Let Go. Un premier rôle à l'opérette sur Broadway (1980-1982), repris au cinéma (1983). De 1980 à 1982, Linda Ronstadt tient sur Broadway le premier rôle féminin (Mabel) dans l'opérette The Pirates of Penzance, de Gilbert et Sullivan (spectacle avec public, offert dans un théâtre en plein air : enregistrement disponible en DVD). En 1983, cette œuvre est portée au cinéma (sans public, disponible sur un autre DVD). Deux albums country en trio (en 1987 et en 1999)

En 1987, Linda Ronstadt enregistre un album en trio vocal avec Dolly Parton et Emmylou Harris. Cet album obtient un Grammy award, Dix simples issus de ce disque sont classés parmi les 10 meilleures ventes de country rock. Le trio réalise un second album (Trio 2) en 1999. Un album destiné aux enfants (1996). Toujours aussi polyvalente, Linda Ronstadt enregistre, en 1996, un album de musique destiné aux enfants : Dedicated to the One I Love. Elle a aussi défrayé la chronique en raison de certaines liaisons amoureuses éclatantes, notamment avec Jerry Brown, gouverneur de Californie et candidat à la présidence des États-Unis, et avec le cinéaste George Lucas. Linda Ronstadt, 67 ans, est atteinte de la maladie de Parkinson et ne peut plus du tout chanter, a annoncé en août 2013 l'AARP, l'Association américaine de défense des personnes âgées. Dans une interview accordée à l'Association, la chanteuse explique que le diagnostic, qui lui a été communiqué huit mois plus tôt, lui a permis de comprendre pourquoi elle ne pouvait plus émettre une seule note. « Personne ne peut chanter avec la maladie de Parkinson, a-t-elle déclaré au groupe AARP, quels que soient les efforts que vous faites ». AARP précise que la chanteuse de You're No Good' et It Doesn't Matter Anymore doit parfois s'aider de cannes pour marcher et qu'elle voyage en chaise roulante.

Discographie

Albums

  • 1969 Hand Sown ... Home Grow
  • 1970 Silk Purse
  • 1972 Linda Ronstadt
  • 1973 Don't Cry Now
  • 1974 Heart Like A Wheel (Album classé parmi les 50 plus grands albums de tous les temps catégorie "Women who rock" par Rolling Stone Magazine)
  • 1975 Prisoner In Disguise
  • 1976 Hasten Down The Wind
  • 1976 Fairytale bookmark gold.svg Fairytale bookmark gold.svg Fairytale bookmark gold.svg Greatest Hits (son album le plus vendu)
  • 1977 Simple Dreams
  • 1977 A Retrospective
  • 1978 Living In The U.S.A.
  • 1980 Mad Love
  • 1980 Fairytale bookmark gold.svg Fairytale bookmark gold.svg Fairytale bookmark gold.svg Greatest Hits, Volume 2
  • 1982 Get Closer
  • 1983 Fairytale bookmark gold.svg Fairytale bookmark gold.svg Fairytale bookmark gold.svg What's New (3 millions d'exemplaires et +)
  • 1984 Lush Life
  • 1986 For Sentimental Reasons
  • 1986 Round Midnight (compilation-reprises jazz)
  • 1987 Trio
  • 1987]Canciones de Mi Padre
  • 1989 Fairytale bookmark gold.svg Fairytale bookmark gold.svg Fairytale bookmark gold.svg Cry Like A Rainstorm (3 millions d'exemplaires et +)
  • 1989 Fairytale bookmark gold.svg Fairytale bookmark gold.svg Fairytale bookmark gold.svg How l Like The Wind  (3 millions d'exemplaires et +)
  • 1990 Mas Canciones
  • 1992 Frenesi
  • 1993 Winter Light
  • 1995 Feels Like Home
  • 1996 Dedicated to the One I Love
  • 1998 We Ran
  • 1999 Trio 2
  • 1999 Western Wall: The Tucson Sessions
  • 1999 The Linda Ronstadt Box Set
  • 2000 A Merry Little Christmas
  • 2002 The Very Best of Linda Ronstadt
  • 2004 Hummin' to Myself
  • 2016 : The Complete Trio Collection

Albums des Stone Poneys

Capitol Records

  • 1967 The Stone Poneys (folk rock) * Allmusic 4/5 stars lien [archive]; 1975
  • 1967 Evergreen, Volume 2 (folk rock) * Allmusic 3/5 stars link [archive]
  • 1968 Linda Ronstadt, Stone Poneys and Friends, Vol. III (folk rock)

Raven Records

  • 2008 Compilation : The Stone Poneys (two-fer CD)

Participations

  • 1971 : " Escalator over the hill " de Carla Bley & Paul Haines
  • 1973 : Music from Free Creek
  • 1981 : Hoy-Hoy! de Little Feat (Warner) avec Ry Cooder, Robben Ford, Jim Keltner
  • 1986 : "Under African Skies" sur "Graceland" de Paul Simon
  • 1989 : Freedom de Neil Young
  • 1992 : Partners de Flaco Jimenez (Reprise) avec Stephen Stills, Dwight Yoakam, John Hiatt, Ry Cooder, Los Lobos
  • 2000 : Silver & Gold de Neil Young

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article