Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Stones Stories

Jimmy Liggins

Jimmy Liggins (14 octobre 1922 - 18 juillet 1983) est un guitariste et chef d’orchestre américain de rhythm and blues.

Jimmy Liggins
Jimmy Liggins
Jimmy Liggins

Liggins naquit à Newby aux États-Unis. Il débuta comme boxeur professionnel à l'âge de 18 ans sous le nom de Kid Zulu, puis il quitta la boxe pour devenir manageur de son propre frère, Joe Liggins, lors d'une tournée. En 1947, suivant les pas de son frère, Jimmy Liggins commença sa propre carrière musicale comme chanteur, guitariste et leader du groupe 'Drops of Joy', sur le label d’Art Rupe, Specialty Records. L'un de ses premiers titres sortis, Cadillac Boogie fut le précurseur de Rocket 88, souvent reconnu comme le premier morceau de rock 'n' roll.

En enregistrant des titres comme Tear Drop Blues et, plus tard, Drunk conjointement avec de grands saxophonistes comme Maxwell Davis, il devint l'un des musiciens les plus reconnus durant la période jump blues de la fin des années 1940 jusqu'au début des années 1950. Liggins quitta le label Specialty en 1954, en enregistrant I Ain't Drunk, plus tard reprise par Albert Collins sur le label Aladdin Records, avant de quitter peu à peu la scène musicale. Liggins mourut en juillet 1983, à l'âge de 60 ans à Durham aux États-Unis.

Discographie

Singles

Specialty Records

  • "I Can't Stop It" / "Troubles" (1947)
  • "Teardrop Blues" / "Cadillac Boogie" (1948)
  • "Rough Weather Blues" / "Move Out Baby" (1948)
  • "Homecoming Blues" / "Careful Love" (1948)
  • "Looking For My Baby" / "I Can't Forget You" (1948)
  • "Night Life Boogie" / "Don't Put Me Down" (1949)
  • "Mississippi Boogie" / "Misery Blues" (1949)
  • "Answer To Tear Drop Blues" / "That Song Is Gone" (1949)
  • "Sincere Love's Blues" / "Saturday Night Boogie Woogie Man" (1950)
  • "I Want My Baby For Christmas" / "Shuffle Shack" (1950)
  • "Down And Out Blues" / "Lonely Nights Blues" (1951)
  • “The Washboard Special" / "Lover's Prayer" (1951)
  • "Going Down With The Sun" / "That's What's Knocking Me Out" (1951)
  • "Stolen Love" and "Low Down Blues" (1952)
  • "Brown Skin Baby" / "Dark Hour Blues" (1952)
  • "Drunk" / "I'll Never Let You Go" (1953)
  • "Come Back Home" / "I'm Going Away" (1954)

Aladdin Records

  • "I Ain't Drunk" / "Talkin' That Talk" (1954)
  • "Boogie Woogie King" / "No More Alcohol" (1954)

Duplex Records

  • “Last Round” / “Blues for Love” (1958)
  • “Knocked Out” / “Ada from Decatur” (1960)
  • "Working Man Blues" / "Good Loving Baby" (1961)

Compilations

  • Jimmy Liggins & His Drops of Joy (Specialty SPCD 7005, 1989)
  • Jimmy Liggins & His Drops of Joy, Vol. 2: Rough Weather Blues (Specialty SPCD-7026-2, 1992)
  • Jimmy Liggins Presents The Best of Duplex Records (Bluebeat, 2014)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article