Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Stones Stories

The Rolling Stones : back in blues

The Rolling Stones : back in blues

Hommage heureux à la musique qui a scellé leur destin, Blue & Lonesome des Rolling Stones déroule douze reprises brûlantes qui en disent long sur les frères ennemis Jagger et Richards

The Rolling Stones : back in blues

Les Rolling Stones sortent leur 26e album studio dans les dernières semaines de 2016, une année qui fut l’une des plus dévastatrices pour le corps de métier qu’ils représentent : les musiciens. On se doute fort que le hasard est seul responsable de cet arrangement chronologique.

Pour autant, comment ne pas prendre un malin plaisir à mettre ce subit regain de vigueur dont font preuve nos glorieux septuagénaires sur le compte de leur légendaire mauvais goût ? Que les Stones persistent à tirer la langue, avec une effronterie qui, disons-le, n’est plus de leur âge, quand tant d’autres – Bowie, Prince, Cohen, etc. – avalent leur extrait de naissance, ça reste conforme à l’esprit qui aura tant œuvré à établir leur (mauvaise) réputation sur le demi-siècle passé.

Premier album studio de puis “A Bigger Bang” en 2005

L’album en question – Blue & Lonesome – est le premier en studio depuis le négligeable A Bigger Bang paru en 2005. A cette époque, Mick Jagger et Keith Richards se pensaient encore en condition pour pondre des chansons qui d’originales n’avaient plus que le nom. Pour ceux qui longtemps portèrent le titre, aujourd’hui dérisoire, de “plus grand groupe de rock au monde”, il ne pouvait y avoir pire écueil que de vouloir rivaliser avec un passé aussi flamboyant que le leur.

A ce stade, c’était même exposer leur irrémédiable usure à la cruauté d’une impitoyable lumière. Mick Jagger en particulier semblait sévèrement atteint du syndrome dit de “belle-mère de Blanche-Neige”, cette inclinaison à interroger chaque matin son miroir pour savoir qui est la plus belle du royaume.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article