Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Stones Stories

Blue & Lonesome: les Stones redonnent le blues au monde entier

Blue & Lonesome: les Stones redonnent le blues au monde entier

REVUE DE PRESSE - C'est l'événement culturel de ce 2 décembre: la sortie du premier album studio depuis 2005 du mythique groupe de rock. Un retour réussi pour ce qui est à coup sûr l'un de leur meilleur disque depuis bien longtemps.

Avec Blue and Lonesome, les Rolling Stones ont réussi leur retour

Avec Blue and Lonesome, les Rolling Stones ont réussi leur retour

Le Figaro a pu l'écouter en avant-première la semaine dernière. Le très attendu nouvel album des Rolling Stones, Blue & Lonesome, qui sort ce vendredi 2 décembre en France sous le label Mercury, a inspiré cette critique à notre confrère Olivier Nuc: «En concevant un véritable disque de vieux, Jagger et ses complices semblent faire la paix avec leur héritage. Qui aurait dit, alors qu'ils rendaient hommage à leurs idoles en plein British Blues Boom, qu'ils continueraient à le faire largement après avoir dépassé l'âge de leurs bluesmen préférés?»

Depuis, une excitation inhabituelle s'est emparée des médias. Pour leur premier album studio depuis 2005, les Stones ont voulu rendre hommage au Blues qui les a tant inspirés. Comme le remarque le Guardian, les Stones sont «plus vivants qu'ils ne le laissaient paraître depuis des années». Le disque «ressemble beaucoup à un album qui serait dirigé par quelqu'un qui a écouté les White Stripes ou les Black Keys.» Le résultat? «Un son attrayant, viscéral et surtout vivant.»

USA Today souligne le fait «qu'avant que les Rolling Stones deviennent des icônes de rock et des sex-symbol, ils étaient avant tout un groupe de blues (leur nom vient du titre Mudin Waters Rollin ‘Stone). Mais avec le premier album studio du groupe en 11 ans, le blues n'est pas seulement un sous-prétexte dans leur musique.» Véritable point culminant des dernières productions des Stones.

Un disque qui demeure une «surprise» par son style pour le Washington Post. Finis «les immenses stades et la pyrotechnie incessante», place au blues. Un genre qui permet aux Rolling Stones de livrer «un album solide.» Étonnant vu la rapidité avec laquelle il a été enregistré. «Le disque a été enregistré live en studio en trois jours seulement, avec les musiciens en cercle autour des micros. Il n'y a eu aucune retouche sur les morceaux», confiait récemment Don Was, producteur du disque. «L'album est remarquable pour ce qu'il n'est pas: ce n'est pas une pièce de musée, pas un album d'hommage, pas un recueil de nostalgie, même si parfois le son fait penser aux couvertures blues qui étaient présentes sur leurs premiers albums.»

Pour le Wall Street Journal, «les Stones ont mené une sorte d'adieu prolongé depuis des années. (...) Avec Blue & Lonesome, ils revisitent là où tout a commencé. La joie, le cœur et la vigueur rayonnent dans un album qui est une célébration du blues. Et des Rolling Stones.»

USA Today souligne le fait «qu'avant que les Rolling Stones deviennent des icônes de rock et des sex-symbol, ils étaient avant tout un groupe de blues (leur nom vient du titre Mudin Waters Rollin ‘Stone). Mais avec le premier album studio du groupe en 11 ans, le blues n'est pas seulement un sous-prétexte dans leur musique.» Véritable point culminant des dernières productions des Stones.

Un disque qui demeure une «surprise» par son style pour le Washington Post. Finis «les immenses stades et la pyrotechnie incessante», place au blues. Un genre qui permet aux Rolling Stones de livrer «un album solide.» Étonnant vu la rapidité avec laquelle il a été enregistré. «Le disque a été enregistré live en studio en trois jours seulement, avec les musiciens en cercle autour des micros. Il n'y a eu aucune retouche sur les morceaux», confiait récemment Don Was, producteur du disque. «L'album est remarquable pour ce qu'il n'est pas: ce n'est pas une pièce de musée, pas un album d'hommage, pas un recueil de nostalgie, même si parfois le son fait penser aux couvertures blues qui étaient présentes sur leurs premiers albums.»

Pour le Wall Street Journal, «les Stones ont mené une sorte d'adieu prolongé depuis des années. (...) Avec Blue & Lonesome, ils revisitent là où tout a commencé. La joie, le cœur et la vigueur rayonnent dans un album qui est une célébration du blues. Et des Rolling Stones.»

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article