Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Stones Stories

Blue & Lonesome, le retour aux sources des Rolling Stones

Blue & Lonesome, le retour aux sources des Rolling Stones
Les Rolling Stones en concert à Sao Paulo, le 24 février 2016

Les Rolling Stones en concert à Sao Paulo, le 24 février 2016

Le 23e album des Stones témoigne de l'énergie intacte des papys. Le son est direct, concentré, ardent. Blue & Lonesome en trois mots.

Bleu

Ce 23e album des Rolling Stones aurait pu s'appeler Paint in Blue. Mick et ses acolytes replongent dans la marmite blues des années 1950 et 1960 (Willie Dixon, Jimmy Reed, Howlin' Wolf...). Selon Keith Richards, ce retour aux sources n'était pas prémédité.  

En décembre 2015, en studio à Londres pour enregistrer de nouveaux titres, les rockeurs ont attaqué le Blue & Lonesome de Little Walter comme on s'accorde une récré. Ça sonnait, les gars ont poursuivi leur cure de jouvence. 

Rouge

Les 12 morceaux témoignent de l'énergie intacte des papys. Quand ils tirent tous dans le même sens, les Stones forment un gang redoutable. Le son est direct, concentré, ardent. Deux invités de marque: le guitariste Eric Clapton et le batteur Jim Keltner. 

Vert

Depuis combien de temps Mick Jagger n'avait-il pas aussi bien chanté? Volontaire, à l'aise, autant dans la supplication et les tempos lents (Blue & Lonesome, Little Rain) qu'en gueulard un poil théâtral dès que le rythme s'accélère (All of Your Love, I Can't Quit You Baby), le septuagénaire rappelle aussi sur presque toutes les pistes ses talents d'harmoniciste. Respect, l'ancien! 

BLUE & LONESOME (Mercury/Universal). Sortie le 2 décembre. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article