Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Stones Stories

VIDÉO - Quand les Rolling Stones reprennent les Beatles au Desert Trip

VIDÉO - Quand les Rolling Stones reprennent les Beatles au Desert Trip

Les Rolling Stones ont mis fin à la rivalité, vieille de 50 ans, entre les deux groupes en reprenant l'un des tubes des quatre garçons dans le vent. 

The Rolling Stones - Come Together - Live - Desert Trip - Indio Ca - October 7, 2016

The Rolling Stones - Come Together - Live - Desert Trip - Indio Ca - October 7, 2016

Le festival Desert Trip était déjà un événement en lui-même, réussissant l'exploit de réunir les légendes du rock pendant 6 jours dans le désert californien. Mais les Rolling Stones ont, eux, réussi à écrire un bout de l'histoire de la musique en reprenant un morceau des Beatles, samedi 8 octobre. Un détail pour certains mais pas pour les fans des deux groupes, voire au-delà. Il faut dire que dans les années 1960, c'était l'un ou l'autre. Les fans des Stones défendaient corps et âme leur groupe face aux Britanniques et vice-versa. Il aura fallut un peu moins de 5 minutes pour mettre fin à cette rivalité, accentuée par les médias au fil des années. Avec élégance et énergie les Rolling Stones ont joué Come Together, issu du mythique album Abbey Road, sorti en 1969.

Une reprise toutefois surprenante puisque l'été dernier Keith Richards, le guitariste des Stones, n'avait pas été tendre avec les Beatles. "Musicalement, les Beatles avaient un super son et des chansons géniales. Mais leurs lives ? Ils n'étaient jamais vraiment là", avait-il lancé. Une sortie moins fracassante que l'année dernière où il avait affirmé que l'album Sgt. Peppers était "un tas d'ordures".

Desert Trip : le Coachella des légendes

Le festival Desert Trip, jeu de mots évoquant le voyage ou l'hallucination sous l'effet de drogues dans le désert, a démarré vendredi pour trois jours, et doit recommencer à l'identique le week-end prochain. Le menu est prometteur avec une myriade de légendes du rock qui doivent monter sur scène dont l'ex-Beatle Paul McCartney, Roger Waters, The Who, Bob Dylan ou encore Neil Young. Les Stones ont une nouvelle fois démontré leur énergie phénoménale, en particulier Mick Jagger qui a déchaîné les spectateurs avec ses déhanchements caractéristiques malgré ses 73 ans et plaisanté au sujet de fans grisonnants venus écouter un groupe de rockeurs vieillissants.

À part Ron Wood qui a 69 ans, les autres membres ont dépassé les 70 ans. "Nous n'allons pas faire d'autres blagues sur l'âge ce soir", a lancé Mick Jagger, "mais bienvenus à la maison de retraite de Palm Springs pour musiciens anglais raffinés", ajoutant qu'un "parc de dinosaures" faisait partie des attractions du week-end. La moyenne d'âge du public était de plusieurs décennies plus élevée que celle de la plupart des autres festivals américains comme Coachella, qui se tient chaque année sur ce même site en avril.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article