Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Stones Stories

L'ancien « Rolling Stones », Bill Wyman, révèle sa mala­die

L'ancien « Rolling Stones », Bill Wyman, révèle sa mala­die

Le bassiste souffre d'un cancer de la pros­tate

L'ancien « Rolling Stones », Bill Wyman, révèle sa mala­die

L'un des membres fonda­teurs des légen­daires Rolling Stones annonce souf­frir d'un cancer de la pros­tate. Bill Wyman, le bassiste de Mick Jagger et Keith Richards des débuts de leur épopée musi­cale jusqu'en 1993, suit actuel­le­ment un trai­te­ment. Il devrait se remettre de cette épreuve, d'après son porte-parole.

Bill Wyman, l'ex-bassiste des Rolling Stones, souffre d'un cancer de la pros­tate. Son porte-parole annonce cette nouvelle, mais se veut toute­fois rassu­rant sur son état de santé. Sa mala­die a été détec­tée très tôt, une chance pour le musi­cien anglais de 79 ans. 

« Les méde­cins ont diagnos­tiqué à Bill Wyman, ancien membre des Rolling Stones, un cancer de la pros­tate. Il est actuel­le­ment en trai­te­ment et devrait se remettre, la mala­die ayant été repé­rée dans les premiers stades. »

Pronos­tic encou­ra­geant pour Bill Wyman. Même s'il ne joue plus avec Mick Jagger et Keith Richards depuis bien long­temps,  l'ex-bassiste du groupe est l'un des génies du groupe pour les fans des Rolling Stones, de leurs débuts sulfu­reux à Londres en 1962, jusqu'en 1993. Avec lui, les Rolling Stones devien­dront le groupe mythique que l'on connaît. Il a toujours reven­diqué avoir écrit les accords de tube Jumpin ‘Jack Flash avec Brian Jones et le batteur du groupe, Char­lie Watts. Le morceau est encore à ce jour crédité « Jagger et Richards ».

Bill Wyman n'a jamais été un « Stones » comme les autres. Plus âgé que ses cama­rades de 7 ans, moins porté vers les drogues, plus stable en amour, le bassiste londo­nien n'a jamais réussi à s'inté­grer dans le groupe. Moins extra­va­gant sur scène, il était moins proche des vedettes Jagger/Richards, que des autres membres du groupe, son parte­naire à la ryth­mique notam­ment, le batteur Char­lie Watts.

Ne se sentant pas assez consi­déré, par Mick Jagger et les autres, il quitte fina­le­ment le groupe en 1993, pour créer avec d'autres musi­ciens le Bill Wyman's Rhythm Kings. Ils ont notam­ment joué en compa­gnie de Louis Berti­gnac lors de l'un de leurs concerts. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article