Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Stones Stories

Les meilleurs shows rock du Super Bowl

Les meilleurs shows rock du Super Bowl
Les meilleurs shows rock du Super Bowl

Comme chaque année, le Super Bowl voit s’affronter les deux meilleures équipes de Football Américain de l’année dans un stade en folie. La nuit dernière, les Américains ont vibré au rythme du 50e Super Bowl. Les Panthers se sont inclinés face aux Denvers Broncos (24-10). Événement le plus regardé aux États-Unis, ce moment est aussi célèbre pour ses publicités que pour son half time. La tradition veut qu’un artiste vienne faire un show hors du commun pendant la mi-temps. Cette année, c’est le groupe britannique Coldplay qui a obtenu cet honneur. Le successeur de la chanteuse pop Katy Perry était accompagné de Beyoncé et Bruno Mars dont c’est la deuxième participation (respectivement en 2013 et 2014). 

Ce que l’on retient de cette soirée, c’est la sublime interprétation de l’hymne national américain par Lady Gaga. Même si le moment reste extrêmement scénographié, la voix de la chanteuse est incroyable.

À cette occasion, Rolling Stone revient sur les mi-temps les plus rock’n’roll du Super Bowl.

Michael Jackson en 1993

La NFL (Ligue de football américain, NDLR) a voulu faire plus d’audience. Pour cela, ils ont décidé d’organiser un show spectaculaire en faisant appel au roi de la pop. Michael Jackson interprète « Jam », « Billie Jean » et « Black or White » avant de chanter « We Are the World » et « Heal the World » entouré de 3 500 jeunes dans le stade de Pasadena. La prestation de Michael Jackson reste à ce jour l’une des meilleures mais aussi l’une des plus mythiques du Super Bowl.

The Blues Brothers, ZZ Top et James Brown en 1997

Le 6 septembre 1997, la NFL fait fort en demandant aux Blues Brothers, au groupe ZZ Top et à James Brown de venir mettre l’ambiance lors de la mi-temps dans le stade de la Nouvelle Orléans.

U2 en 2002

Cinq mois avant le Super Bowl, les États-Unis ont été touchés par de terribles attentats. Le 3 février 2002, le groupe Irlandais a souhaité rendre hommage aux victimes du 11 septembre 2001 lors du half time. U2 a chanté dans un stade à la Nouvelle Orléans. Sur une scène en forme de cœur, le groupe a repris « Where the Streets Have No Name » alors que la liste des victimes défilait dans leur dos sur un écran géant. À la fin du show, Bono a ouvert sa veste, laissant apparaître son tee-shirt imprimé du drapeau des États-Unis.

Paul McCartney en 2005

Un an après le « terrible » Nipplegate qui a touché Janet Jackson et Justin Timberlake, la NFL a décidé de faire soft en proposant la mi-temps à Paul McCartney. Ce 6 février, l’ex Beatle offre au stade de Jacksonville 13 minutes de nostalgie et de pur bonheur.

The Rolling Stones en 2006

Les Stones ont tout donné ce 5 février 2006 à Détroit. Tout était à leur image: de l’agitation des fans en passant par la scène en forme de bouche. Seul point négatif, la NFL a censuré plusieurs passages des chansons « Start Me Up » et « Rough Justice », jugés trop sexuellement explicites.

Bruce Springsteen et The E Street Band en 2009

Bruce Springsteen avait refusé plusieurs fois de venir donner un concert dans le stade du Super Bowl. En 2009, le Boss accepte enfin et divertit le stade de Tampa en compagnie du groupe The E Street Band.

The Who en 2010

Décidément, le NFL aime le bon vieux rock. En 2010, la fédération fait appel au légendaire groupe britannique The Who pour venir enflammer le public de Miami.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article