Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rolling Stones Stories

Bobby Keys est mort

Bobby Keys est mort

Souffleur furieux et inspiré, le saxophoniste texan des Rolling Stones s’est éteint à l’âge de 70 ans.

Bobby Keys

Bobby Keys

Bobby Keys est décédé le 2 décembre 2014 d’une cirrhose, à son domicile de Franklin dans Tennessee. Le grand saxophoniste qui épaula les Rolling Stones tout au long de leur carrière était âgé de 70 ans. Dans un communiqué officiel, le groupe a déclaré être « bouleversé par la perte de leur très cher ami et saxophoniste légendaire. Bobby Keys a apporté une contribution musicale unique à notre groupe depuis les années 60. Il va beaucoup nous manquer ». Même si cette activité restera comme son plus brillant fait d’arme (son solo sur Brown Sugar est un must du genre), Keys fut également musicien de session pour toutes les grandes stars du rock des années 70.

Né à Slaton au Texas le 18 décembre 1943 (le même jour que Keith Richards !), ce fan de jazz avait opté pour le saxophone assez jeune. Il a tout juste 15 ans lorsqu’il commence à se produire en concert avec Bobby Vee et Buddy Holly. Sa vie bascule lorsqu’il rencontre les Rolling Stones en 1964 à la San Antonio Teen Fair. Le début d’une collaboration qui ne sera stoppée que par sa disparition… En plus d’être présent sur les albums des Stones entre 1969 et 1974 (leur âge d’or) et de 1980 à sa mort, Bobby Keys entretenait une très forte amitié avec Richards, véritables faux-jumeaux de débauche aussi bien dans les faits que dans leur consommation d'alcool et de substances illicites… Difficile d'oublier le famleux épisode du poste de télévision balancé par dessus le balcon de la chambre d’hôtel des deux hommes dans le documentaire culte de 1972 (et toujours interdit) de Robert Frank, Cocksucker Blues : 

Keith Richards is drunk ! Cocksucker Blue !

Bobby Keys commencera donc à enregistrer avec les Rolling Stones vers 1969 sur le titre Live With Me. Tout comme Mick Taylor, il fait ses débuts sur le chef d’œuvre Let It Bleed. Avec le trompettiste Jim Price, Keys part en tournée avec les Cailloux en 1970, 1971 et 1972, et sur la première partie de la tournée européenne de 1973 pour laquelle il est viré pour cause de retards et d’absences répétés. Il se produira à nouveau avec eux épisodiquement sur certains concerts des tournées 1975 et 1978. Pour celle de 1981, les Rolling Stones lui préfère son confrère Ernie Watts. Bobby Keys redevient un Stones à part entière lors de la tournée européenne de 1982 puis de toutes celles qui suivront. Au bout du compte, on l’aura entendu sur Let It Bleed, Sticky Fingers, Exile On Main Street, Goats Head Soup, Emotional Rescue, Stripped, Shine A Light, Live Licks et Sweet Summer Sun. 

The Rolling Stones - Brown Sugar - Live On Copacabana Beach

Sa collaboration avec la bande de Jagger et Richards n’a pas empêché le saxophoniste texan d’être engagé pour de très nombreuses sessions d’enregistrement pour la terre entière : Keys a ainsi soufflé notamment pour Eric Clapton, Joe Cocker, John Lennon, Lynyrd Skynyrd, les Who, Dr John, B.B. King, Harry Nilsson, George Harrison, Carly Simon, Barbra Streisand, Donovan, les Faces, Warren Zevon, Humble Pie, Joe Ely, John Hiatt, Sheryl Crow, Yoko Ono, Graham Nash et Marvin Gaye. Durant les années 70, il publiera même deux albums sous son nom : l’éponyme Bobby Keys chez Warner en 1972 avec notamment Ringo Starr, George Harrison et Eric Clapton en invités, et Gimme The Key, trois ans plus tard,sur Ring O'Records, le label de Ringo Starr… A la fin des années 80, Bobby Keys devint le directeur musical du Woody's On the Beach, club monté par Ron Wood des Stones à Miami. La semaine de son ouverture, le lieu afficha d’entrée de jeu Jerry Lee Lewis et Fats Domino !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article